Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Table ronde Chambon

Tunnel du Chambon : Etat, Départements et Régions actent une étude sur l’avenir de l’axe

6 Juil 2015 - 23:51

À l’initiative du préfet de région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Cadot, une réunion s’est tenue ce lundi à L’Argentière-la-Bessée, en marge du comité de massif des Alpes, sur les conditions de rétablissement de l’axe Grenoble – Briançon, fermé depuis le 10 avril en raison des risques d’effondrement du tunnel du Chambon.

L’État (préfecture de région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfectures des Hautes Alpes et de l’Isère), les collectivités territoriales (Conseils départementaux 05 et 38, Conseils régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes) et les parlementaires et maires des Hautes-Alpes et de l’Isère concernés se sont réunis pour évoquer l’avenir de cette liaison.

« Au-delà des réponses d’urgence récemment apportées, il a été convenu que les différents acteurs financeront une étude précise sur l’état actuel de l’axe Grenoble – Briançon afin d’évaluer les risques potentiels – tels que le mauvais état des tunnels, les avalanches, etc. – une fois la situation géologique stabilisée », indique un communiqué de la préfecture de région. « Cette étude devra définir les travaux à réaliser et les interventions prioritaires à engager afin de pérenniser et sécuriser la circulation entre les deux régions. »

600.000€ de crédits devraient être consacrés à cette étude, qui devrait inclure le projet d’itinéraire bis envisagé par le Département de l’Isère sur la rive gauche de la Romanche. Au regard des dangers que présente cet itinéraire situé sous des couloirs avalancheux, les services de l’Etat y sont en effet défavorables. Le conseil départemental de l’Isère avait voté le principe d’y consacrer 5 millions d’euros.


+ Sur le même sujet...