Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Route de secours goudronnée

Chambon : la route de secours ouvre à la circulation ce mardi à 16 heures (vidéo)

[Mis à jour le 24 novembre à 14h45]
La route de secours, construite par le Conseil départemental de l’Isère sur la rive gauche du lac du Chambon, sera ouverte à la circulation à partir de ce mardi 24 novembre à 16 heures. Elle va permettre le rétablissement de la circulation locale, impossible depuis la fermeture du tunnel du Chambon, le 10 avril dernier.

D’une longueur de 5,3 km, cette route de secours est large de 5,5 mètres sur l’essentiel du parcours, à l’exception de deux sections de 200 et 400 m, où la circulation se fera par alternat. Elle est entièrement goudronnée, mais ne pourra pas accueillir le grand trafic touristique, qui continuera d’être redirigé vers les RN 85 et RN 94 ou le tunnel du Fréjus. L’investissement de 6,8 M€ va être cofinancé par l’Etat à hauteur de 1,5 M€ et par les Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur, à hauteur de 15% chacune.

« Parfois sinueuse, étroite ou à forte pente, sa vocation n’est pas de remplacer la RD 1091 mais bien de proposer aux usagers locaux une solution alternative pour circuler », précise le Département de l’Isère. L’accès de la RS 1091 sera réglementé. Elle sera ainsi interdite aux véhicules de plus de 3,5 tonnes ou de plus de 8 mètres de long, aux véhicules avec remorque, aux autocars et aux camping-cars. Des dérogations pour des véhicules de moins de 8 mètres d’un tonnage compris entre 3,5 tonnes et 19 tonnes sont envisagées pour des déplacements très locaux et sous conditions.

Des feux tricolores ont été mis en place sur la partie de l’éperon rocheux, particulièrement étroite. Un système de détection des véhicules permet de limiter le temps d’attente. Il peut varier de 3 minutes (maximum) en cas de faible affluence à 5 minutes en cas de forte affluence. « Ces longs temps d’attente s’expliquent par l’obligation d’attendre que le dernier véhicule soit sorti de la zone étroite avant que les véhicules dans le sens opposé puissent s’y engager à leur tour », indique un dépliant édité par le Conseil départemental et la préfecture de l’Isère.

Les navettes fluviales, qui avaient été mises en place pour les déplacements locaux entre Haute Romanche et Oisans, vont être interrompues, du fait de la mise en service de la route de secours.

 


+ Sur le même sujet...