Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Lettret : bisbilles autour des inscriptions sur les listes électorales

Les années passent et la situation politique demeure tendue dans la petite commune de Lettret, qui jouxte Tallard. La municipalité sortante et ses opposants viennent ainsi de croiser le fer devant le tribunal d’instance de Gap au sujet de nouvelles inscriptions sur les listes électorales.

Denis Rousselle, conseiller municipal d’opposition et membre de la commission de révision des listes électorales, demandait la radiation de dix des dix-sept ou dix-huit nouveaux inscrits. « Je n’ai rien contre les personnes considérées », explique l’auteur du recours. « Mais, lors de la réunion de la commission de révision, j’ai demandé des justificatifs au maire, qui n’a produit que des bordereaux de factures d’eau dont il était lui-même l’auteur. Je n’ai pas pu obtenir d’autres pièces justificatives ». Rémy Oddou, candidat malheureux lors des dernières municipales, s’est joint à ces recours.

Devant le tribunal d’instance, la plupart des personnes concernées étaient présentes et ont pu apporter les éléments leur permettant de prétendre à voter à Lettret. « Ils ont pu contredire les propos infondés de M. Rousselle, qui a été débouté de toutes ses demandes de radiations, ainsi que M. Oddou, qui ne s’est même pas présenté à l’audience », souligne le maire sortant, Gérard Parmentier. Qui tient des propos peu amènes envers son opposant, qui utiliserait selon lui « le mensonge, la contestation, le dénigrement, la calomnie et même la diffamation » en vue des prochaines élections municipales.

Denis Rousselle regrette quant à lui « le comportement du maire sortant, qui est plutôt autoritaire. Il est déplorable que nous en soyons arrivés là pour obtenir ces pièces, alors qu’il aurait suffi de les produire lorsque je les ai demandées à la réunion de la commission. Ca ne méritait pas d’aller devant le tribunal, qui a d’autres choses à faire ! » Et s’il ne conteste pas qu’il sera du côté d’une liste « en gestation » face au maire sortant, il assure qu’il n’entend pas « briguer le mandat de maire personnellement ».

Matheron campagne tirage au sort