Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
chèques volés

Utilisation de chèques volés: appel à la vigilance

22 Août 2014 - 8:23

Sur ordre du procureur de la république, la police diffuse une information destinée à alerter la population et les commerçants sur la recrudescence de pratiques portant sur des escroqueries, d’abus de confiance, recel de chèques volés, falsification et usage de chèques falsifiés vol…

Les auteurs se présentent sous de fausses identités ou des surnoms. A l’aide de chèques volés dans diverses régions, ils persuadent leurs victimes d’encaisser lesdites formules afin, soit d’en retirer des espèces moyennant une commission (en prétextant qu’ils ne sont pas titulaires de comptes bancaires), soit d’effectuer des locations de véhicules et de matériels de travaux divers, soit même pour acheter des véhicules ou des matériaux de construction. Les véhicules loués ne sont jamais restitués puis sont revendus ou échangés en contre-partie d’un autre chèque volé (selon arrangement avec la victime) ; le matériel n’est lui non-plus jamais restitué.

Toujours est-il que les victimes déboursent leur argent et que le chèque encaissé est bientôt rejeté (pour perte, vol ou signature non-conforme), puis elles font l’objet de relances et de majoration d’indemnités de retard de la part des loueurs. Il s’agit donc pour toutes les victimes potentielles de refuser systématiquement un chèque de règlement ou de dédommagement (même s’il est présenté avec une pièce d’identité avec une identité correspondante) si l’identité de celui qui le remet diffère de celle figurant sur la formule.

(photo d’illustration)

 


+ Sur le même sujet...