Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Visite d'une classe de 6èmeVisite d'une classe de 6ème

Laragne-Montéglin : le recteur vient aux nouvelles du collège

Après avoir visité l’école Anselme-Gras à Gap, le recteur de l’académie d’Aix-Marseille Ali Saïb a fait un arrêt au collège des Hauts de plaine de Laragne-Montéglin ce jeudi en fin de matinée. Laurane Mirabel, principale du collège, accompagnée de quelques professeurs et de la directrice de l’école élémentaire Pierre-Magnan, Laurence Delpiroux, ont fait le point sur la situation scolaire à Laragne.

Ali Saïb a tenu à féliciter les équipes enseignantes mais également la ville, par le biais du maire Henriette Martinez. « La ville a compris tous les enjeux du temps périscolaire et je l’en remercie » a-t-il déclaré. Un temps périscolaire qui n’a pas été une mince affaire à mettre en place, à en croire Mme Martinez. « Les rythmes scolaires n’étaient pas encore mis en place en mars dernier. On a voulu un système simple, accessible à tous les enfants et qui reste quelque chose de gratuit, explique le maire. J’estime que les enfants qui pouvaient en tirer le plus de bénéfice étaient les enfants en difficulté. »

A Laragne-Montéglin, le temps périscolaire a lieu le vendredi après-midi avec deux plages horaires d’activités et de garderie. Cinq activités différentes sont proposées : du sport, l’éducation à l’environnement, initiation aux langues vivantes (anglais et italien), initiation à la musique, du théâtre et des arts plastiques.

Le président du conseil général, Jean-Yves Dusserre, a félicité l’équipe enseignante du collège et sa principale, Laurane Mirabel : « Je suis impressionné par la présentation du réseau de réussite scolaire que vous avez mis en place. Je voudrais souligner et tirer un coup de chapeau à la principale, qui a ramené rapidement la sérénité ici. » Puis il a évoqué la réhabilitation du second bâtiment du collège durant laquelle les élèves auront classe dans des bungalows.

L’an dernier, la précédente principale du collège avait été agressée par un parent d’élève, avant d’être victime d’une rupture d’anévrisme. « L’année dernière a été une année difficile, a reconnu le recteur. Vous avez repris la continuité et je vous remercie de garder la sérénité. Cette année va être très riche. »


+ Sur le même sujet...