Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
gite-montrond1_gd

La victime d’un cambriolage tabassée à Montrond : le procès renvoyé

11 Sep 2014 - 11:16

Le procès d’un ressortissant roumain de 35 ans, Grigore-Gheorghe Padure, qui devait être jugé ce jeudi après-midi, par le tribunal correctionnel de Gap pour l’agression dont avait été victime le gérant d’un gîte de Montrond, près de Serres, en mars 2012, a été renvoyé au 13 novembre. Le prévenu, détenu depuis juillet 2013 à la maison d’arrêt de Varces après son interpellation dans le cadre d’un mandat d’arrêt, a comparu par visioconférence depuis son lieu de détention. Ce renvoi a été prononcé à la demande de son avocat, tardivement désigné. Le prévenu a été maintenu en détention.

Le 13 mars 2012, vers 21h, Thierry Bourdot s’était trouvé nez à nez avec deux cambrioleurs, qui l’avaient passé à tabac et sérieusement blessé au poumon. La victime, alertée, s’était rendue au gîte Le Moulin de Montrond, fermé à cette période-là, et avait découvert deux hommes en train de vider les lieux. Gravement blessé par ses agresseurs, qui avaient pris la fuite, Thierry Bourdot avait malgré tout réussi à prévenir les secours. Il avait été héliporté vers l’hôpital de Gap, où il avait été pris en charge pour une perforation du poumon.

Par interprète interposée et par visioconférence, Grigore-Gheorghe Padure a indiqué au tribunal qu’il contestait sa participation aux faits. Le tribunal a cependant prononcé son maintien en détention jusqu’à l’audience du 13 novembre.


+ Sur le même sujet...