Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Senat

Hautes-Alpes : il n’y aura que six candidats aux sénatoriales

Il n’y aura finalement que six candidats à la succession du sénateur Pierre Bernard-Reymond, le dimanche 28 septembre. Les candidats avaient jusqu’à ce vendredi 18h pour se déclarer en préfecture, et un seul de ceux qui avaient annoncé leur intention s’est finalement désisté : il s’agit de Louis Albrand.

Voici les six candidats en lice, par ordre chronologique de dépôt à la préfecture : Bernard Allard-Latour (PRG) ; Bernard Leterrier (Europe Ecologie-Les Verts) ; Jean-Yves Dusserre (UMP) ; Christian Graglia (PS) ; Martine Lelièvre (FN) ; Jean-Michel Arnaud (diss. UMP, soutenu par l’UDI).

Les grands électeurs sont convoqués le dimanche 28 septembre à Gap. Le premier tour aura lieu de 8h30 à 11h, et le second de 15h30 à 17h30.

Louis Albrand ne se présente pas et appelle à voter pour Jean-Yves Dusserre

Interrogé par L’e-media 05, Louis Albrand, conseiller municipal (divers droite) de Saint-Crépin et ancien conseiller ministériel (notamment de Rachida Dati), indique « ne pas avoir voulu ajouter de la confusion à droite. Au vu de la situation économique désastreuse, il est vraiment important que l’opposition obtienne la majorité au Sénat afin de compenser un peu. » M. Albrand annonce par ailleurs qu’il soutient le président du Conseil général, Jean-Yves Dusserre, qui lui « paraît le plus près de mes idées ». Il assure ne pas avoir reçu de pressions : « Vous savez, je suis très indépendant », commente-t-il. « Et ce n’est pas par amitié, puisque je n’ai jamais rencontré M. Dusserre. »

Louis Albrand, ancien secrétaire départemental du Parti Chrétien-Démocrate de Christine Boutin, avait déjà retiré sa candidature lors des législatives de 2012 dans la 2e circonscription.


+ Sur le même sujet...