Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

De nouvelles gendarmeries pour La Saulce et Saint-Bonnet d’ici deux ans

Le général David Galtier, commandant la région de gendarmerie Provence-Alpes-Côte d’Azur, a annoncé, ce jeudi soir à Gap, que la nouvelle caserne de gendarmerie de La Saulce sortira de terre d’ici un an et demi, et celle de Saint-Bonnet-en-Champsaur d’ici deux ans. Le général Galtier a par ailleurs révélé que le préfet de zone avait débloqué un crédit de 240 000 € pour engager, dès cette année, des travaux à la caserne Moncey à Gap. La caserne Moncey, dont les bâtiments datent de 1936, abrite l’escadron de gendarmerie mobile, ainsi que le mess de la gendarmerie. Pour ce qui est de Laragne-Montéglin, où le maire Auguste Truphème appelait de ses vœux la construction d’une nouvelle gendarmerie, le général Galtier va « essayer d’améliorer la situation ».

Un nouveau commandant de groupement le 1er mai

Le patron de la région de gendarmerie était présent à Gap à l’occasion du départ du colonel Robin Joubert, commandant le groupement de gendarmerie des Hautes-Alpes depuis 2010. Le colonel Joubert va rejoindre Madagascar en qualité d’attaché pour la défense intérieure à l’ambassade de France. Son successeur sera le lieutenant-colonel Christian Flagella, qui est actuellement en poste à la direction générale de la gendarmerie nationale à Malakoff (Hauts-de-Seine) et qui rejoindra Gap le 1er mai.

En attendant, l’intérim sera assuré par le lieutenant-colonel Lecorvaisier, commandant en second du groupement de gendarmerie.

Le général en a profité pour faire le point sur l’activité des gendarmes. Il a relevé les 50 cambriolages de plus cette année _ « mais il faut relativiser en termes de volume » _ et s’est félicité des « bons taux d’élucidation, de plus de 20% dans ce domaine ».

Le général Galtier a ensuite fait remarquer qu’il y avait eu 9 tués et 19 blessés en moins sur les routes en 2013.

Ses objectifs pour 2014: « Un effort sur les cambriolages avec plus de police technique et scientifique et plus de partenariat pour la prévention ». Il pense notamment à l’opération « voisin vigilant ». Quant à l’augmentation de la violence intrafamiliale, « on se rapprochera des associations de victimes pour être plus performants ».


+ Sur le même sujet...