Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Dusserre Arnaud

Sénatoriales : Jean-Yves Dusserre (UMP) en tête du scrutin

Le premier tour de l’élection sénatoriale a souri à Jean-Yves Dusserre, président (UMP) du Conseil général, qui est en tête des suffrages et qui a de grandes chances de devenir le prochain sénateur des Hautes-Alpes. Son principal challenger, Jean-Michel Arnaud (diss. UMP, soutenu par l’UDI), a recueilli 31 voix de moins que lui. S’il n’a pas réussi son pari, le maire de Tallard peut néanmoins se targuer d’avoir obtenu un beau résultat par rapport au favori. Au total, les deux candidats de droite réunissent 70,93% des suffrages, soit 60 voix de plus qu’en 2008. M. Arnaud a annoncé son désistement en faveur de Jean-Yves Dusserre sitôt les résultats proclamés par la présidente du tribunal de grande instance, ce qui lui a même valu d’être applaudi par la présidente de l’UMP, Henriette Martinez…

> JEAN-YVES DUSSERRE ELU SENATEUR DES HAUTES-ALPES

> LES REACTIONS DES DIFFERENTS CANDIDATS, DONT CELLE DE BERNARD LETERRIER (EELV) QUI ANNONCE SON MAINTIEN AU SECOND TOUR

A gauche, Christian Graglia (PS) et Bernard Allard-Latour (PRG) sont au coude-à-coude, mais nettement derrière les deux candidats de droite. Malgré une campagne intensive, le maire de Remollon n’a cependant pas réussi à devancer le candidat socialiste. Mais les deux sont évidemment déçus par le résultat obtenu par la gauche. Particulièrement affecté par son score, M. Allard-Latour a annoncé son retrait, « contraint par le résultat ».

Quant au candidat d’Europe Ecologie-Les Verts, Bernard Leterrier, maire de Guillestre, il améliore sensiblement le score des écologistes aux précédentes sénatoriales mais il reste loin de l’objectif de 40 voix que le parti s’était fixé. Il a décidé de se maintenir au second tour.

La candidate du Front national, Martine Lelièvre, ne parvient pour sa part à recueillir que six suffrages de « grands électeurs ». Le parti de Marine Le Pen n’a aucun élu revendiqué dans les Hautes-Alpes. Mme Lelièvre devrait cependant se maintenir au second tour.

ELECTIONS SENATORIALES DE 2014
1er TOUR
Inscrits 438
Votants 435 99,32%
Blancs et nuls 5 1,15%
Exprimés 430 98,85%
Bernard Allard-Latour (PRG) 47 10,93%
Bernard Leterrier (EELV) 21 4,88%
Jean-Yves Dusserre (UMP) 168 39,07%
Christian Graglia (PS) 51 11,86%
Martine Lelièvre (FN) 6 1,40%
Jean-Michel Arnaud (diss. UMP/UDI) 137 31,86%

Toute la matinée, de 8h30 à 11h (la queue était longue dans la cour de la préfecture à quelques minutes de la fin du scrutin, et il n’y avait pas que des élus venus de loin…), les 438 « grands électeurs » se sont succédé dans les isoloirs de la salle Jean-Moulin de la préfecture des Hautes-Alpes. L’occasion aussi de rencontres entre élus, que ce soit par proximité géographique ou politique… Certains observent qui s’attarde avec quel candidat. « Les sénatoriales, c’est la plus grande partie de poker menteur que je connaisse », commente Henriette Martinez, maire de Laragne-Montéglin.

Retour ce dimanche après-midi à 15h30 pour le second tour. On s’oriente vers une quadrangulaire entre Jean-Yves Dusserre, Christian Graglia, Bernard Leterrier et Martine Lelièvre. Mais l’essentiel du suspense a été levé en cette fin de matinée.


+ Sur le même sujet...