Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jean-Yves Dusserre

Sénatoriales : Jean-Yves Dusserre (UMP) élu sans surprise

Jean-Yves Dusserre, président (UMP) du Conseil général, a été élu sénateur des Hautes-Alpes, ce dimanche 28 septembre, avec 70,07% des voix. Trois autres candidats s’étaient maintenus au second tour : Christian Graglia (PS), Bernard Leterrier (EELV) et Martine Lelièvre (FN).

Lire aussi
> JEAN-YVES DUSSERRE : « LE TEMPS DE LA CAMPAGNE EST TERMINE »

Les reports de voix à droite ont bien fonctionné. M. Dusserre ne perd que 17 voix par rapport au cumul des suffrages à droite au premier tour, que l’on retrouve dans les bulletins blancs. Il améliore très nettement le score obtenu par Pierre Bernard-Reymond en 2008 (57,72%). A gauche, M. Graglia n’arrive pas au total des voix additionnées du PS et du PRG au premier tour, tandis que M. Leterrier progresse de cinq voix entre les deux tours.

L’élection s’était jouée lors du premier tour, ce dimanche matin. M. Dusserre avait été placé en tête des suffrages devant son premier vice-président, Jean-Michel Arnaud (diss. UMP, soutenu par l’UDI), qui s’est aussitôt désisté. Les deux candidats de droite totalisaient près de 71% des suffrages, infligeant un camouflet aux trois candidats de gauche.

C’est désormais une sorte de troisième tour qui va s’engager, avec la préparation des élections départementales qui se dérouleront en mars 2015. Un rendez-vous d’autant plus important qu’il mettra en oeuvre une profonde réforme de scrutin et un redécoupage des cantons. Nul doute aussi que l’enjeu de la présidence du futur Conseil départemental (ex-Conseil général) sera en ligne de mire et pourrait, à droite, mettre aux prises les mêmes acteurs que dans ces sénatoriales… En attendant, c’est aussi le fonctionnement de l’exécutif du Conseil général qui sera scruté, sachant que Jean-Yves Dusserre a répété, ce dimanche soir, qu’il en conservera la présidence jusqu’aux élections de mars prochain.

Europe Ecologie-Les Verts estime que « le mauvais score de la gauche doit nous interpeller »

Dans un communiqué, Europe Ecologie-Les Verts reconnaît la « modestie relative » du score de Bernard Leterrier (6,32%) mais se félicite qu’il confirme « l’ancrage politique d’EELV dans les Hautes-Alpes ». Pour EELV, « ce résultat intervient un contexte extrêmement chahuté pour la gauche haut-alpine dans son ensemble, qui obtient ici son plus mauvais score aux sénatoriales depuis plus de vingt ans. Ce très mauvais résultat doit tous nous interpeller. Seule une union de la gauche équilibrée et respectueuse de toutes ses composantes permettrait de battre enfin la droite dans notre département. Cette union n’a pas été possible pour ce scrutin mais nous l’appelons de nos vœux pour les échéances électorales futures. »

Alpes-de-Haute-Provence : Jean-Yves Roux (PS) élu sénateur

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, où le sénateur sortant Claude Domeizel (PS) ne se représentait pas, c’est le socialiste Jean-Yves Roux qui a été élu, profitant de la désunion de la droite. Le maire de Mane, Jacques Depieds (divers droite), qui était arrivé en 3e position au premier tour, s’est en effet maintenu au second tour face au maire de Manosque, Bernard Jeanmet-Peralta (UMP), qui était en tête au premier tour.

ELECTIONS SENATORIALES DE 2014
2ème TOUR
Inscrits 438
Votants 436 99,54%
Blancs et nuls 25 5,73%
Exprimés 411 94,27%
Jean-Yves Dusserre (UMP) 288 70,07%
Christian Graglia (PS) 91 22,14%
Bernard Leterrier (EELV) 26 6,33%
Martine Lelièvre (FN) 6 1,46%

 

ELECTIONS SENATORIALES DE 2014
1er TOUR
Inscrits 438
Votants 435 99,32%
Blancs et nuls 5 1,15%
Exprimés 430 98,85%
Bernard Allard-Latour (PRG) 47 10,93%
Bernard Leterrier (EELV) 21 4,88%
Jean-Yves Dusserre (UMP) 168 39,07%
Christian Graglia (PS) 51 11,86%
Martine Lelièvre (FN) 6 1,40%
Jean-Michel Arnaud (diss. UMP/UDI) 137 31,86%

 

ELECTIONS SENATORIALES DE 2008
1er TOUR
Inscrits 400
Votants 396 99,00%
Blancs et nuls 1 0,25%
Exprimés 395 99,75%
Pierre Bernard-Reymond (UMP) 127 32,15%
Christian Séard (divers droite/PRG) 70 17,72%
Jean-Pierre Festa (divers droite) 61 15,44%
Michel Olivier (EELV) 7 1,77%
Auguste Truphème (divers gauche/PS) 74 18,73%
Paul Dijoud (divers droite) 55 13,92%
Elisabeth Philippe (FN) 1 0,25%
Jean-Pierre Blache (divers) 0 0,00%
2ème TOUR
Inscrits 400
Votants 396 99,00%
Blancs et nuls 27 6,82%
Exprimés 369 93,18%
Pierre Bernard-Reymond (UMP) 213 57,72%
Michel Olivier (EELV) 8 2,17%
Auguste Truphème (divers gauche/PS) 148 40,11%


+ Sur le même sujet...