Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
La salle d'escalade doit être construite dans les anciens locaux d'Itep, zone de la Justice.La salle d'escalade doit être construite dans les anciens locaux d'Itep, zone de la Justice.

Gap: les investissements de la Ville en 2014

14 Fév 2014 - 15:49
La salle d'escalade doit être construite dans les anciens locaux d'Itep, zone de la Justice.
La salle d’escalade doit être construite dans les anciens locaux d’Itep, zone de la Justice.

Le conseil municipal de ce vendredi soir, à Gap, portera essentiellement sur le vote du budget primitif 2014. Le budget général, en section de fonctionnement, passe à 55 017 501€, soit une baisse de 4,60%, découlant de la création de la communauté d’agglomération. A noter, cependant, que les produits des services, du domaine et ventes diverses augmentent de 43,39%. En section d’investissement, le budget général s’élève à 24 215 452€ soit une hausse de 38,86%. Là encore, un détail retient l’attention: le produit des cessions augmente de 49,44%.

En 2014, la Ville va investir à hauteur de 12,4 millions d’euros: 495 000€ dans le secteur scolaire (matériel et travaux dans les écoles, restructuration des cantines), 280 000€ pour la salle d’escalade, 275 000€ pour le jardin Bernard-Givaudan (au Sud), 993 117€ pour les acquisitions foncières, 1,7 million pour rénover les bâtiments communaux, 2,3 millions pour la rocade, 2,1 millions pour la plaine de Lachaup (terrains et travaux). 1,7 million d’euros seront dédiés à la voirie, dont 700 000€ pour réhabiliter la rue Jean-Eymar, 80 000€ pour la rue Grenette, sans compter la création des contre-allées Chopard, Lodges de Charance et Turpin.

Les questions diverses de Jean-Claude Eyraud

Au titre des questions diverses, le conseiller d’opposition du groupe Gauche Jean-Claude Eyraud abordera d’abord les rythmes scolaires. Il s’étonne que le sujet ne soit pas à l’ordre du jour du conseil alors que « les principes concernant l’organisation des horaires ont été clairement définis dans un relevé de conclusions du 8 janvier dernier ». Il demande aussi « la publication d’un appel d’offres structuré en direction des milieux associatif et sportif et la labellisation des propositions d’activités ».

La deuxième intervention de Jean-Claude Eyraud concernera le stade de glace. Il demande le bilan d’une année de fonctionnement, le bilan du déficit d’exploitation et se penchera particulièrement sur la consommation en électricité, la piste extérieure. Il interrogera le maire sur le projet de restaurant dans l’enceinte de la patinoire.

Enfin, l’élu d’opposition évoquera le contrat de développement régional. Il veut savoir si la subvention par la Région pour la construction du stade de glace est « définitivement perdue » et si la Région subventionnera les travaux de la rue Jean-Eymar, du stade nautique et du parc Bernard-Givaudan.

Matheron produits pétroliers Gap

+ Sur le même sujet...