Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Loup

Loups chassés lors de battues : le recours des associations rejeté

2 Oct 2014 - 13:00

Le référé déposé par cinq associations écologistes (l’association pour la protection des animaux sauvages, Ferus, France Nature Environnement, la Ligue de protection des oiseaux et One Voice) contre l’arrêté du 5 août dernier par lequel la ministre de l’Ecologie et le ministre de l’Agriculture autorisent des opérations de destruction de loups lors de battues, a été rejeté. L’ordonnance de référé du Conseil d’Etat a été rendue le 30 septembre.

Tout en regrettant ce rejet en référé (les associations demandaient la suspension de cet arrêté ministériel en attendant une décision sur le fond), les associations rappellent que leur recours reste à l’instruction devant le Conseil d’Etat et espèrent une décision au fond de la plus haute juridiction administrative française dans un délai de six mois.

En attendant, les préfets des départements concernés peuvent décider de prélèvements de loups sur la base de cet arrêté ministériel. Le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard, avait déjà signé un arrêté autorisant le prélèvement de deux loups dans le Dévoluy suivant ce procédé expérimental le 12 septembre dernier. Cette année, aucun loup n’a pour l’heure été abattu dans les Hautes-Alpes sur la base des différents arrêtés de prélèvement signés par le préfet.


+ Sur le même sujet...