Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
(crédit photo : Philippe PERRIN)(crédit photo : Philippe PERRIN)

Baronnies provençales : « Ce sera pour bientôt », assure Ségolène Royal

8 Oct 2014 - 9:52

C’est une réplique presque sibylline, au détour d’un débat sur la transition énergétique et sur le refus de la ministre de l’Ecologie d’accorder un permis de recherche d’hydrocarbures dans le parc naturel régional du Luberon. A cette occasion, ce lundi soir dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, Ségolène Royal a annoncé, sans autre précision, que le parc des Baronnies provençales, « ce sera pour bientôt ».

Voici le détail du court échange avec Hervé Mariton, député (UMP) de la Drôme et fervent opposant au projet de parc naturel, porté par son adversaire, Hervé Rasclard, premier vice-président (PS) du Conseil général de la Drôme.

Ségolène Royal : (…) Une protection encore plus particulière contre l’ensemble des forages et les perturbations profondes causées par tous types de travaux lourds doit être accordée aux espaces protégés comme les parcs naturels régionaux (…) dont le cinquantième vient d’ailleurs d’être créé en Bretagne – ce sont des espaces tout à fait remarquables, qu’il faut absolument protéger.
Hervé Mariton : Pas dans les Baronnies provençales, s’il vous plaît !
Ségolène Royal : Dans les Baronnies, ce sera pour bientôt : je vous rassure ! (Sourires.)
Hervé Mariton : Vous allez à l’encontre de l’avis de la commission du Conseil national de la protection de la nature ! Vous ne tenez pas compte des avis que vous recevez !
Sabine Buis (rapporteure du projet de loi) : Mais la région a rendu un avis favorable au projet !

(Photo d’archives de Ségolène Royal lors de sa visite à Vallouise, l’été dernier : Philippe PERRIN)


+ Sur le même sujet...