Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
tombe de Jean Marcellin

Paris : la tombe du sculpteur gapençais Jean-Esprit Marcellin enfin réhabilitée

14 Oct 2014 - 19:02

Le député des Hautes-Alpes Joël Giraud, a participé ce mardi, au cimetière Montparnasse à Paris, à l’inauguration de la réhabilitation de la tombe du sculpteur gapençais Jean-Esprit Marcellin, aux côtés de son ami caturige Georges Dioque, actuel président de la Fraternelle des Hautes-Alpes à Paris. C’est sur cette tombe, le 14 octobre 1884, que les amis du sculpteur avaient décidé de fonder la Fraternelle.

Jean-Esprit Marcellin, né le 24 mai 1821 à Gap et mort le 22 juin 1884 à Paris, a laissé son empreinte dans les Hautes-Alpes. En 1866, il fait don à la ville de Gap de la statue de Charles-François de Ladoucette. En hommage à cet artiste, plusieurs lieux portent son nom dont la place Jean-Marcellin, à Gap. Le musée muséum départemental possède quelques-unes de ses réalisations. On peut voir plusieurs de ses statues sur la façade du musée du Louvre, à Paris, et sur celle de la préfecture des Bouches-du-Rhône, à Marseille.

Il repose aujourd’hui au cimetière du Montparnasse. Les parlementaires des Hautes-Alpes, au premier rang desquels le sénateur Pierre Bernard-Reymond, étaient intervenus à maintes reprises afin de demander au maire de Paris l’attribution à la ville de Gap de la concession de la tombe du sculpteur gapençais afin de pouvoir l’entretenir. C’est finalement la ville de Paris qui a repris cette concession et l’a réhabilitée avec le concours financier de la Fraternelle, de plusieurs institutions et donateurs haut-alpins.


+ Sur le même sujet...