Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Tour de France 2015 Alpes du Sud

Tour de France : voici le détail du parcours 2015 dans les Hautes-Alpes

22 Oct 2014 - 12:36

Tour de France 2015 parcoursChristian Prudhomme, directeur du Tour de France, a dévoilé officiellement, ce mercredi à midi, le parcours 2015 de la Grande Boucle, qui fera un beau passage dans les Alpes du Sud.

Voici le détail des étapes dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence :

  • 16e étape, le lundi 20 juillet 2015 : Bourg-de-Péage (Drôme) – Gap (201 km). Les coureurs arriveront par la route de Veynes puis se se dirigeront vers le col de Manse pour redescendre vers Pont-Sarrazin et arriver par l’avenue d’Embrun.
  • Mardi 21 juillet 2015 : journée de repos à Gap
  • 17e étape, le mercredi 22 juillet 2015 : Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) – Pra-Loup (161 km)
  • 18e étape, le jeudi 23 juillet 2015 : Gap – Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) (185 km). Les coureurs partiront par le col Bayard et traverseront le Champsaur en direction de La Mure.

Profil Gap - Saint-Jean-de-Maurienne

Par ailleurs, la 20e et avant-dernière étape, entre Modane-Valfréjus et l’Alpe-d’Huez le samedi 25 juillet 2015, fera une nouvelle incursion dans les Hautes-Alpes par les cols du Galibier et du Lautaret.

LIRE EGALEMENT
>> Le Tour de France ne passera pas par le Galibier, en raison de la fermeture du Chambon

Dans son commentaire, M. Prudhomme a souligné que l’épreuve allait retrouver les Hautes-Alpes, « département où le Tour passe avec régularité et bonheur depuis 1905 ».

Il s’est également attardé sur l’étape entre Digne-les-Bains et Pra-Loup, qui permettra au Tour de France de renouer avec le col d’Allos, « gravi seulement deux fois en 40 ans », et de passer par le hameau des Scaffarels « où une plaque rappelle que Fernandel est originaire de là », a relevé Christian Prudhomme. Des images d’archives ont par ailleurs rappelé « l’un des plus fameux retournements de situation de toute l’histoire du Tour de France », quand Bernard Thévenet a battu Eddy Merckx à Pra-Loup en 1975. Cette étape sera une belle façon de rendre hommage à Bernard Thévenet, qui est aujourd’hui l’un des adjoints du directeur du Tour.

L’étape de Gap à Saint-Jean-de-Maurienne sera ensuite l’occasion de célébrer le bicentenaire du retour de Napoléon de l’île d’Elbe. « Nous suivrons le vol de l’Aigle en 1815 », de Gap à La Mure, a rappelé M. Prudhomme.

Christian Prudhomme aux côtés de Dany Galland et Jean-Pierre Martin, adjoints au maire de Gap, et Jean-Yves Dusserre, sénateur et président du Conseil général, ce mercredi au palais des congrès à Paris.
Christian Prudhomme aux côtés de Dany Galland et Jean-Pierre Martin, adjoints au maire de Gap, et Jean-Yves Dusserre, sénateur et président du Conseil général, ce mercredi au palais des congrès à Paris.

Dans un communiqué, Roger Didier, maire de Gap, se félicite que «le Tour de France et Gap prolongent leur complicité avec cette séquence d’anthologie lors de l’édition 2015 qui restera dans les mémoires. En dix ans, nous aurons reçu cinq fois le Tour de France (2006, 2010, 2011, 2013, 2015). La caravane du Tour de France en 2015 restera sur notre territoire pendant quatre jours, une durée inédite jusqu’alors qui représente plus qu’un fait sportif, mais bien un apport important à l’économie de notre ville et du département en son entier. »

« C’est un grand bonheur que ce retour presque inattendu du Tour de France en 2015 dans le département, souligne Jean-Yves Dusserre, sénateur et président du Conseil général. Un choix qui ne doit rien au hasard. Christian Prudhomme est un amoureux des Hautes-Alpes, de ses paysages et de ses habitants, qui sait combien notre territoire peut répondre «au pied levé» aux attentes et aux exigences d’une telle épreuve grâce au professionnalisme des équipes techniques des collectivités locales, à la qualité de nos routes départementales et bien-sûr à l’accueil réservé par les Haut-Alpins. »

Jean-Yves Roux, sénateur et conseiller général des Alpes-de-Haute-Provence en charge des routes, Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, Patrick Bouvet, maire de Pra-Loup/Uvernet-Fours, et sa première adjointe, Sandrine Boisse.
Jean-Yves Roux, sénateur et conseiller général des Alpes-de-Haute-Provence en charge des routes,
Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, Patrick Bouvet, maire de Pra-Loup/Uvernet-Fours, et sa première adjointe, Sandrine Boisse.

De leur côté, les élus de la vallée de l’Ubaye ne boudent par leur plaisir d’accueillir le Tour pour la troisième fois depuis 1975 à Pra-Loup. Voilà 35 ans que Pra-Loup attendait le retour de la Grande Boucle. Pour le maire de la station, Patrick Bouvet, «c’est un bel honneur et aussi une grande fierté de pouvoir accueillir le Tour de France l’été prochain. La date anniversaire ajoute un peu de nostalgie 40 ans après le duel historique Thévenet/Merckx qui restera à jamais associé au nom de la station. En plus du spectacle sportif exceptionnel, le Tour de France offrira à Pra-Loup et à la Vallée de l’Ubaye un tremplin économique et médiatique considérable. »


+ Sur le même sujet...