Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
René Moreau Christine Nivou

Veynes : René Moreau dénonce un « budget insincère » au CCAS, et accuse Christine Nivou

Le budget du CCAS (centre communal d’action sociale) présente un « trou » de 171.000€, selon ce qu’a affirmé son président, René Moreau, maire de Veynes, ce jeudi, lors de la réunion du conseil d’administration. « Il ne s’agit pas d’un dérapage des dépenses sur l’exercice 2014, c’est le budget primitif 2014 présenté au précédent conseil d’administration, le 19 mars par l’ancienne présidente, maire de Veynes à l’époque, qui était insincère », a lancé M. Moreau. Contactée par L’e-media 05, Christine Nivou, qui avait démissionné du conseil municipal à la suite de sa défaite, dénonce une « attaque violente » de son successeur, mais ne souhaite pas « réagir à chaud. Je vais me procurer la déclaration de M. Moreau, regarder quelles sont ses accusations et prendre le temps d’analyser tout cela. Je m’étonne simplement que M. Moreau, qui a demandé à me rencontrer lundi pour tout autre chose, ne m’en ait absolument rien dit. »

Selon le nouveau maire de Veynes, le budget du CCAS laisse apparaître « une sous-estimation des dépenses de 234.000€, portant le total de celles-ci de 671.000€ à 905.000€, soit une correction de 35%, et une correction des recettes de 63.000€, portant les recettes de 634.000€ à 697.000€ », soit un déficit de 171.000€. Pour M. Moreau, « cette découverte, qui est à inscrire au passif de mon prédécesseur, est particulièrement grave ».

Devant le conseil d’administration du CCAS, René Moreau a cité quelques exemples de dépenses oubliées : « Le salaire 2013 de la directrice du CCAS, facturé par la commune en fin 2013, payé en janvier 2014, n’a été inscrit ni au budget de 2013, ni au budget de 2014 (Déficit 43.000€). La location de la résidence Ambroise-Croizat a été sous-évaluée de 52.000€ ; toutes les données étaient pourtant connues. La taxe foncière de la MAPAD ne figure pas au budget 2014 ; encore une charge annuelle parfaitement connue (Impact 13.000€). La part de tickets restaurant du personnel CCAS et EHPAD restant à charge de la collectivité n’a pas été inscrite au budget 2014 (Impact 23.000€)… »

René Moreau :
« Volonté de cacher ou incompétence ?
Je vous laisse choisir »

« Sous-estimation volontaire, donc volonté de cacher, ou incompétence ? Je vous laisse choisir. Mais la vérité finit toujours par éclater », a déclaré M. Moreau. « Pour ma part, je ne mettrai absolument pas en cause le personnel qui a effectué ce travail à l’époque. Seul le chef, c’est-à-dire l’élu, est responsable. »

Pour le maire de Veynes, « cette situation était parfaitement prévisible avec le regroupement des résidants d’Ambroise-Croizat et de la MAPAD à l’Ouletà. Je suis en mesure, aujourd’hui, de vous annoncer que, malheureusement, cette situation sera récurrente. Pour 2015, le déficit de la seule résidence Ambroise-Croizat sera de l’ordre de 80.000€. S’agissant de la MAPAD, le bâtiment vide présente un déficit structurel annuel de 70.000€. Du fait de la location provisoire de 18 mois dont le loyer couvrira les charges sur cette période, nous bénéficions d’un répit pour trouver une solution durable. Pour les années suivantes, c’est donc un déficit annuel de 150.000€ qui nous est légué et qui a été caché. »

Le maire a annoncé qu’il allait proposer au prochain conseil municipal, qui se réunira en décembre, le vote d’une subvention supplémentaire de 171.000€ pour apurer le déficit de 2014.


+ Sur le même sujet...