Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jérôme Garcia (2)

Hautes-Alpes : Me Jérôme Garcia élu dauphin du bâtonnier

Me Jérôme Garcia a été élu dauphin du bâtonnier Karine Ghigonetto ce vendredi. Il est appelé à lui succéder en 2016 à la tête du barreau des avocats des Hautes-Alpes. Il était le seul candidat en lice. « Dans les petits barreaux tels que le nôtre, c’est une sorte de cooptation, il est rare qu’il y ait plusieurs candidats », observe le nouveau bâtonnier désigné, qui siège depuis deux mandats au sein du conseil de l’ordre. « C’est un honneur, mais aussi une lourde charge ».

Cette élection intervient alors que la profession reste mobilisée contre les projets du gouvernement. « Le projet de loi qui vient d’être présenté est de nature à porter profondément atteinte à l’essence même de notre profession », considère Me Garcia. « Le texte prévoit d’autoriser le gouvernement à agir par voie d’ordonnance pour élargir l’accès à la profession d’avocat, ce qui suscite l’inquiétude des avocats. Il faut quand même rappeler qu’il n’y a pas de numerus clausus dans notre profession, ni de monopole. C’est un domaine totalement ouvert à la concurrence. Il faut que les parlementaires le comprennent, et le public aussi. » Au demeurant, Jérôme Garcia est « partisan d’une grande profession du droit, c’est dans le sens de l’histoire. Il faut que notre profession s’adapte. On n’aime pas changer mais on ne résistera pas à l’évolution. Le gros challenge, c’est de s’adapter au nouveau marché du droit. »

Me Garcia a un parcours quelque peu atypique. D’abord engagé au sein de l’armée de l’air, il a ensuite intégré la gendarmerie en tant que cavalier de la Garde républicaine. « J’ai eu un contact avec le droit dans ma formation de gendarme et j’ai voulu pousser davantage », indique-t-il. A 24 ans, il reprend donc des études de droit à Aix-en-Provence qui le conduiront à devenir avocat à Digne-les-Bains en 1998. Il rejoindra Gap quelques années après.

Natif de Normandie, il a longtemps vécu à Manosque, où ses parents se sont installés.

Quatre élus au conseil de l’ordre

Lors de l’assemblée générale du barreau, ce vendredi, les avocats étaient également appelés à désigner quatre membres de leur conseil de l’ordre. Il a fallu deux tours puisque cinq candidats étaient en lice. Frédéric Volpato, Ludovic Tomasi, Nathalie Lourenço et Catherine Moineau vont rejoindre le conseil de l’ordre.


+ Sur le même sujet...