Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Rentrée 2014 : Karine Berger estime la baisse des postes « pas entièrement justifiée »

17 Fév 2014 - 19:18

La députée PS Karine Berger a rencontré le directeur académique des services de l’Education nationale (Dasen) vendredi dernier pour aborder avec lui les dossiers scolaires du département.

« Après 11 postes supplémentaires en premier degré à la rentrée 2013, trois postes seront créés à la rentrée 2014, afin notamment de renforcer le dispositif « plus de maîtres que de classes » mis en place depuis l’année dernière ainsi que la scolarisation des moins de 3 ans », informe Mme Berger.

Elle fait aussi le point au sujet du second degré: « Sept postes avaient été créés à la rentrée 2013. Toutefois, M. Maheu m’a confirmé que cinq postes en moins sont prévus pour la rentrée 2014. Si cette évolution n’impactera ni le temps scolaire des élèves, ni les effectifs en classe, elle ne me paraît pas entièrement justifiée au regard des évolutions annoncées pour les autres départements de l’académie ; c’est pour cette raison que j’ai demandé un entretien rapide avec le recteur d’académie afin de faire un point global sur les dotations et affectations prévues pour les Hautes-Alpes », poursuit l’élue.

Philippe Maheu et Karine Berger ont ensuite évoqué la réforme des rythmes scolaires. « Le principal frein viendrait de la mairie de Gap alors même que les moyens financiers sont là pour permettre aux communes d’envisager sereinement cette réforme. Au nom de l’intérêt des enfants, il est indispensable que la municipalité actuelle avance sur le projet périscolaire de la rentrée 2014 », estime Karine Berger, qui se présente sur la liste de Bernard Jaussaud (PS) aux élections municipales, à Gap.

Matheron campagne tirage au sort

+ Sur le même sujet...