Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Initiative Sud Hautes-Alpes

Initiative Sud Hautes-Alpes : 49 prêts accordés et 80 à 90 emplois créés en 2014

1 Déc 2014 - 9:16

La plateforme Initiative Sud Hautes-Alpes, dédiée à soutenir les créations d’entreprise dans la moitié sud du département, a accordé 49 prêts depuis le début de l’année, permettant ainsi la création ou le maintien de 80 à 90 emplois. Depuis sa création en 1997, la plateforme a financé la création de 537 entreprises, soit 922 emplois créés ou maintenus. Ce premier bilan vient d’être présenté à l’occasion de la rencontre annuelle avec les experts-comptables et les banquiers gapençais.

Même si le bilan n’est pas définitif (d’autres prêts devraient être accordés courant décembre), les prêts accordés « sont un peu en diminution », observe Philippe Lecoyer, président d’Initiative Sud Hautes-Alpes. « Nous avons la volonté de continuer à développer la création d’entreprises. Mais ce marché subit le contexte général. Nous avons aussi des difficultés car les collectivités publiques ont de plus en plus de mal à nous accorder des fonds constants. J’imagine pourtant les ponts d’or qu’on ferait à l’entreprise qui viendrait en créant 80 à 90 emplois… »

Les 49 prêts d’honneur (prêts à taux zéro) accordés en 2014 atteignent un montant total de 260.000€, auxquels s’ajoutent treize prêts Nacre (pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA…) pour 7000€. Ces créateurs ont également contracté 35 emprunts auprès des établissements bancaires à hauteur de 1.447.150€. Depuis 1997, la plateforme a accordé près de 3,9 M€ de prêts d’honneur, près de 730.000€ de prêts Nacre et ces créateurs ont souscrit 18,7 € de prêts bancaires.

La plateforme Initiative Sud Hautes-Alpes bénéficie d’aides de la Caisse des dépôts et consignations, du Conseil général, de la Région et de partenaires privés. Pour compléter ses ressources, elle souhaite encourager le mécénat des personnes soumises à l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune), sachant qu’un don leur assure une réduction de 75% du montant de leur impôt, mais aussi s’entourer « d’entreprises partenaires privilégiées ». La plateforme prévoit également de créer un club des créateurs d’entreprise, réunissant les porteurs de projets qu’elle soutient.


+ Sur le même sujet...