Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Syndicats

Fonction publique : la CFDT progresse, la CGT préserve ses bastions

Les premiers résultats des élections professionnelles dans la fonction publique, qui se déroulaient ce jeudi, semblent avoir globalement souri à la CFDT dans les Hautes-Alpes, même si la CGT préserve ses bastions (et gagne même les finances publiques) dans un contexte national peu favorable, sur fond de polémiques autour de son secrétaire général Thierry Le Paon.

Dans la fonction publique territoriale (hors Région), la CGT reste en tête avec environ 28% des suffrages exprimés, soit un recul de 3% par rapport à 2008, tandis que la CFDT fait un bond de plus de 8% (à 22%), devançant les autonomes (SAFPT), qui perdent 4 points (19,5%). La CFTC arrive en 4e position (13,5%), devant la FSU (7,5%), Sud (6%) et FO (4%).

A Gap (Ville de Gap, CCAS et communauté d’agglomération), où 48,6% des fonctionnaires territoriaux ont voté, la CGT est en tête (42,35%), mais la CFDT progresse fortement (36,18%). La FSU arrive 3e avec 21,47% des voix.

Au centre de gestion (qui représente l’ensemble des collectivités locales hors Gap, Embrun et Briançon, Conseil général et Région), la CFTC reste en tête (29,2%, trois sièges), devant les autonomes du SAFPT (22,1% et deux sièges), la CFDT (21,9% et un deuxième siège obtenu), la CGT (18% et un siège) et FO (8,8%, ce qui ne lui permet pas de conserver son siège au comité technique paritaire).

Au Conseil général, les autonomes sont en tête (35,8%) devant la CGT (23,9%), Sud (20,8%), la CFDT (11,1%) et la FSU (8,4%).

Dans la fonction publique d’Etat, la CGT se réjouit de passer en tête dans les finances publiques (41%, soit un bond de 15%), détrônant le SNUI (Solidaires), qui obtient 34%, et FO (24%), la CFDT n’étant pas présente.

A la DDT (direction départementale des territoires), deux listes intersyndicales étaient en présence : l’alliance entre la CGT, FO et Sud obtient 55,4% face au ticket CFDT-Unsa. A la base de Défense de Gap (46 inscrits, 40 votants), la CGT est très largement en tête (43,6%) devant l’Unsa (23,1%), FO (20,5%) et le ticket CFDT-CFTC (10%). A la préfecture, la CFDT est majoritaire.

Dans la fonction publique hospitalière (sept établissements dans le département), la CFDT conforte sa première place avec 43,55% (+ 2,3% par rapport à 2011), devant FO (39%), la CGT (13,4%) et Sud (4%). Au Chicas (hôpital de Gap-Sisteron), la CFDT se félicite de devenir la première organisation syndicale (44,48%), détrônant FO (38%). La CGT arrive en troisième position (17,5%). A l’hôpital de Briançon, FO conforte sa première place (48,99%), tandis que la CFDT est en net recul (30,14%), payant sa position en retrait par rapport à la suppression de la réanimation. Sud est en 3e position (20,87%).

Dans l’Education nationale, quatre organisations seront représentées au comité technique spécial des Hautes-Alpes : la FSU (5 sièges), le Sgen–CFDT (2 sièges), Sud (2 sièges) et l’Unsa (1 siège).

Tous les résultats ne sont pas encore connus, notamment dans l’Education nationale et à La Poste. Ils le seront en début de semaine prochaine.


+ Sur le même sujet...