Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
escalade

Gap : la salle d’escalade sera finalement inaugurée le 15 décembre

La nouvelle salle d’escalade de Gap, dont l’inauguration avait été reportée le jour même à la suite d’un mouvement d’humeur du maire Roger Didier, ouvrira ses portes ce lundi 8 décembre, comme l’a déjà annoncé L’e-media 05. M. Didier a annoncé, lors du conseil municipal de vendredi, que son inauguration officielle aurait lieu le 15 décembre.

Interrogé par Jean-Claude Eyraud (groupe Gauche) sur « l’annulation brutale » de l’inauguration prévue le 20 novembre, le maire est revenu sur les raisons de sa décision, confirmant les informations de L’e-media 05. « Je suis très respectueux de l’engagement des fonds publics », a indiqué Roger Didier. « Je suis aussi très épidermique à ce sujet. Quand on investit de l’argent public dans un bien public, on se doit de le faire savoir. Il faut qu’il y ait au moins la reconnaissance que l’on doit à tous les Gapençais et à tous ceux, techniciens et élus, qui l’ont permis. » Le maire reprochait aux responsables de l’association « Duo des cimes », spécialement constituée pour gérer la salle d’escalade, de ne pas avoir mis en avant le fait que cet équipement, qui a coûté 508.516€, était municipal. M. Didier a précisé qu’il avait « reçu les excuses » des responsables du Caf et de l’ASPTT-escalade.

Les petits fours ont été congelés… pour servir à l’inauguration de la rue Jean-Eymar !

M. Didier a précisé que la convention liant la Ville à « Duo des cimes » avait été signée depuis cet épisode, ce qui permettra l’ouverture de la salle dès ce lundi. Quant aux petits fours prévus pour l’inauguration, à laquelle étaient conviées quelque 300 personnes, « ils n’ont pas été perdus », a précisé le maire. « Je les ai fait congeler et ils ont été servis pour l’inauguration de la rue Jean-Eymar », qui avait lieu le surlendemain. « Je vous rassure, personne n’a été malade ! »

Bernard Jaussaud (PS), vice-président de la Région, en a profité pour observer que cette annulation « aura permis de rectifier un oubli. Le cabinet du président Vauzelle trouvait étonnant de ne pas être associé à l’invitation, alors que la Région a accordé 50.000€ de subvention à ce projet. »

« Franchement ! Tout ça pour ça ! » a déploré M. Eyraud. « Sylvain Millet (le président de l’ASPTT-escalade et de Duo des cimes, NDLR) a passé des heures et des heures pour poser les prises sur ce mur et ne les a pas comptées. Il ne méritait pas ça. »


+ Sur le même sujet...