Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Plénière

Région : le budget 2015, vivement critiqué par le Medef, adopté de justesse

12 Déc 2014 - 22:31

Le budget primitif de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a été adopté de justesse, ce vendredi à Marseille, par 56 voix pour, 48 contre et 15 abstentions. Une partie des élus du Front de Gauche et d’Europe Ecologie-Les Verts s’est abstenue.

Ce budget avait été vivement critiqué par le Medef Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui avait dénoncé, ce mercredi, « la fuite en avant financière orchestrée par la majorité à un an des élections régionales. Le budget du Conseil régional pour 2015 laisse apparaître une dérive inquiétante des comptes publics régionaux. » Le Medef épinglait l’effet ciseau entre la baisse des recettes de fonctionnement (-31,4 millions d’euros par rapport à 2014) et des dépenses de fonctionnement en progression de 30,7 millions d’euros, tandis que les investissements baisseront de 44 M€ (passant de 607 à 563,4 M€).

« Dans un contexte national de rationalisation des dépenses publiques et de diminution des dotations de l’État aux collectivités locales en 2015, la raison aurait voulu que le Conseil régional procède enfin à une meilleure gestion financière », estime Jean-Luc Monteil, président du Medef Provence-Alpes-Côte d’Azur. « Celle-ci passe notamment par une sanctuarisation des dépenses d’investissement, indispensables pour l’emploi local, conjuguée à un recentrage sur ses compétences clés et à une maîtrise de son endettement et de ses dépenses de fonctionnement. À quelques mois des élections régionales, l’exécutif nous propose tout le contraire sans que nous sachions qui paiera la facture finale. »

Une déclaration jugée « inacceptable » par le président de la Région Michel Vauzelle, soulignant que le Medef n’est « pas élu par le peuple ».


+ Sur le même sujet...