Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
PS départementales

Départementales : le PS valide un accord avec le PRG et accorde plusieurs investitures

Le conseil fédéral du PS, réuni ce lundi soir, a validé un accord avec le PRG en vue des prochaines élections départementales dans les Hautes-Alpes. Aux termes de cet accord, le PS n’investira pas de candidat face à Alain Fardella, conseiller général sortant (PRG) du Monêtier-les-Bains, mais demande que la ville de Briançon -et accessoirement le PS…- soit mieux représentée dans le binôme. Le binôme féminin de Joël Bonnaffoux, conseiller général sortant (PS) de La Bâtie-Neuve, sera Valérie Rossi, maire de Puy-Sanières et collaboratrice du député Joël Giraud. Et dans le grand canton de Serres, c’est un ticket composé de Lionel Tardy, issu du PCF mais néanmoins proche de Joël Giraud, et Elisabeth Fages (PRG), qui est investi.

Peu de surprises dans les autres investitures prononcées, si ce n’est le soutien accordé au sortant de Gap Nord-Ouest, Guy Blanc (divers gauche), qui sera candidat au côté de Pascale Boyer (PS). M. Blanc s’était pourtant présenté contre Karine Berger aux dernières législatives, et avait mené une campagne véhémente contre la future députée, et avait constitué une liste lors des dernières municipales, à Gap, face à celle de Bernard Jaussaud et de Karine Berger. Il avait d’ailleurs refusé tout désistement et s’était maintenu au second tour.

Peut-être faut-il y voir un symbole de l’objectif affiché par le premier secrétaire fédéral du PS, Mickaël Guittard, à savoir « réussir à obtenir une majorité de gauche au futur Conseil départemental (actuel Conseil général). Même s’il n’y a pas d’accord avec Europe Ecologie-Les Verts ou avec le Front de gauche, le but du jeu n’est pas de susciter une candidature lorsque la gauche est en capacité de gagner ». Si un binôme EELV est candidat dans le canton du Guillestrois-Queyras, PS et PRG ne devraient pas s’y opposer et lui proposeraient leur soutien.

Les candidatures restent encore incertaines dans plusieurs cantons, notamment à Gap 4 (Charance), à Embrun, à Laragne-Montéglin (une investiture pourrait être accordée à un binôme proche du PCF), dans le Champsaur-Valgaudemar (où la candidature du conseiller général sortant de Saint-Firmin, Marc Zecconi, reste incertaine), à Veynes (« Nous sommes en train de voir avec l’ensemble de la gauche », indique M. Guittard) et à Tallard. Dans ce dernier canton, plusieurs pistes sont envisagées, qu’il s’agisse d’une candidature de Rémy Oddou, maire de Lettret et ex-membre du PS, ou d’un soutien accordé au conseiller général sortant (indépendant) de Barcillonnette, Rémi Costorier.

Les candidats investis ou soutenus par le PS
  • Briançon 1 (Briançon – Serre Chevalier)
    Alain Fardella (PRG)
  • Briançon 2 (Briançon – Montgenèvre – Clarée)
    Gérard Fromm – Aurélie Poyau
  • L’Argentière-la-Bessée
    Pierre Denis (PRG), conseiller général sortant – la titulaire femme n’a pas encore été investie
  • Chorges – La Bâtie-Neuve – Savines-le-Lac
    Joël Bonnaffoux (PS), conseiller général sortant de La Bâtie-Neuve – Valérie Rossi (PRG), maire de Puy-Sanières
  • Gap 1
    Guy Blanc (divers gauche), conseiller général sortant de Gap Nord-Ouest – Pascale Boyer (PS)
  • Gap 2
    Claude Feutrier (PS), conseiller général sortant de Gap Nord-Est – Karine Berger (PS), députée
  • Gap 3
    Christian Graglia (PS), conseiller général sortant de Gap Sud-Ouest – Danielle Lange-Mallet (PS)
  • Serres (Rosans – Aspres-sur-Buëch – Orpierre)
    Lionel Tardy, directeur du parc naturel régional des Baronnies provençales – Elisabeth Fages (PRG)


+ Sur le même sujet...