Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Un cadavre retrouvé près de la baie Saint-Michel

Les proches de Luis Amaral, qui a disparu à Gap le 6 janvier, ont été sollicités pour une reconnaissance éventuelle de la personne retrouvée morte entre Chorges et Prunières.
Les proches de Luis Amaral, qui a disparu à Gap le 6 janvier, ont été sollicités pour une reconnaissance éventuelle de la personne retrouvée morte entre Chorges et Prunières.

Un cadavre a été retrouvé, ce mercredi, près de la baie Saint-Michel, à une centaine de mètres du bord du lac de Serre-Ponçon. Un rapprochement pourrait être fait avec Luis Amaral, cet homme de 49 ans qui avait subitement disparu, le 6 janvier dernier, alors qu’il se trouvait devant le Centre Leclerc de Gap. Fragile psychologiquement, il vivait depuis six mois dans une famille d’accueil de la vallée du Jabron, près de Sisteron, à la suite d’une hospitalisation. Après sa disparition, il avait été aperçu par un témoin près de La Bâtie-Neuve.

« Il n’y a aucune certitude sur l’identité même si quelques éléments peuvent laisser penser qu’il pourrait s’agir de M. Amaral », indique le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland. Aucun document d’identité n’a été retrouvé sur le cadavre par les gendarmes. Le procureur précise que la victime est manifestement décédée depuis quelques semaines. Les proches de Luis Amaral ont été sollicités en vue d’une identification éventuelle.

Une enquête a été ouverte pour établir les causes de la mort. Mais « aucun élément suspect pouvant laisser penser à un acte criminel n’a été relevé », indique M. Balland.

Matheron produits pétroliers Gap

+ Sur le même sujet...