Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Conseil municipal VEYNES

Veynes : les échos du conseil municipal

Le conseil municipal de Veynes a tenu l’avant-dernière réunion de la mandature, ce mercredi soir. Il a notamment adopté les comptes administratifs de 2013 à l’unanimité, comme l’ont été l’ensemble des délibérations à l’ordre du jour. La prochaine séance se déroulera avant les élections municipales pour le vote d’un budget primitif 2014 « a minima pour pouvoir lancer les projets qui sont prêts », a expliqué la maire sortante, Christine Nivou.

Finances : « Les comptes sont encourageants, a indiqué Christine Nivou. Nous avons eu une réunion avec la comptable du Trésor cet après-midi même pour une analyse financière de la période 2010-2012. Elle ne pouvait pas participer à ce conseil en raison de la période de réserve, mais elle nous a indiqué que la situation était globalement saine. Nous avons une capacité d’autofinancement maintenue. Elle nous a dit que la commune pouvait investir si elle recourait à l’emprunt de manière raisonnée. »

Rythmes scolaires : le comité de pilotage s’est réuni ce lundi, en présence du directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). « Nous avons élaboré un projet éducatif de territoire qui a été approuvé par le comité de pilotage », a expliqué Daniel Callebaut. « Le DDCSPP a fait quelques remarques que nous allons prendre en compte. L’idée est de l’étendre aux collégiens. Ce sera certainement compliqué mais on ne désespère pas de le mettre en place. » Depuis la rentrée de septembre, les activités périscolaires sont proposées de 15h30 à 16h30, tandis que « le mercredi matin est une demi-journée supplémentaire d’apprentissages fondamentaux », a souligné Mme Nivou. « L’objectif semble atteint grâce à un travail partenarial que je salue. » Un film, réalisé à la demande de l’inspecteur de circonscription, sur l’exemple réussi de Veynes a été projeté en séance. Seul bémol admis par le maire de Veynes : une plus grande fatigue des enfants, en particulier en maternelle. « Nous allons procéder à des adaptations pour y remédier. »

Développement économique : l’ancien atelier de levage de la SNCF accueille la création d’une entreprise d’isolants à base de chanvre. L’activité devrait débuter au printemps. Ces locaux sont appelés à disparaître par la suite dans le cadre d’un vaste réaménagement du quartier de la Gare, avec la création d’un pôle multimodal et de logements notamment.
Christine Nivou a également évoqué qu’une réunion avait eu lieu dernièrement à la communauté de communes Buëch-Dévoluy pour répondre à la demande de nouveaux locaux pour CGR (comptoir général du ressort).

Etoile ferroviaire : le conseil municipal a adopté une motion demandant l’inscription des travaux nécessaires aux trois lignes ferroviaires de l’étoile de Veynes (Livron-Veynes, Grenoble-Veynes et Aix-Briançon) au prochain contrat de plan Etat-Région, en cours d’élaboration. En juillet dernier, RFF (Réseau ferré de France) avait présenté le diagnostic de ces trois lignes à Veynes. Sur 482 km de voies, 210 km ont déjà été renouvelés et 243 km restent à traiter, dont 146 km en priorité dans les cinq prochaines années, selon RFF, soit un investissement de 230 millions d’euros. A cela s’ajoute la question de la rénovation de la signalisation entre Jarrie et Aspres-sur-Buëch. « Nous avons bon espoir que ce soit inscrit au contrat de plan, a observé Christine Nivou, mais il faut voir avec quel niveau de financement de la part de l’Etat. »
Le conseil municipal a également adopté une motion contre le projet de centrale biomasse d’EON à Gardanne, qui constituerait « une menace pour les ressources locales de bois énergie ».

Esplanade Nelson-Mandela : le principe en avait été arrêté lors du dernier conseil municipal, le lieu en a été choisi ce mercredi soir. C’est l’esplanade devant la piscine, bd Stendhal, qui prendra le nom de Nelson Mandela. Christine Roux a demandé que la plaque ne mentionne « pas que le dirigeant consensuel et le Prix Nobel de la paix », mais aussi que Mandela « a été un dirigeant révolutionnaire ».

Cinéma : Le cinéma « Les Variétés » est géré par la ville de Veynes. Il a présenté un déficit de 5948 € pour le seul exercice 2013. Claudette Marseille, adjointe aux Finances, a cependant souligné que le nombre d’entrées avait progressé de 33,9 % en 2013 (7 548 entrées) et celui des séances (381) de 25,7 %. des Christine Roux, adjointe à la Culture, s’est félicitée que le record d’affluence ait été atteint par un ciné-philo, “Hannah Arendt” (70 entrées). « Cela prouve qu’il n’y a pas que les superproductions américaines qui marchent ! »

Sirène : la sirène de la Sécurité civile, qui domine l’école, sera prochainement déposée, dans le cadre du nouveau dispositif d’alerte arrêté par l’Etat. Une nouvelle sirène sera installée dans un site susceptible de nécessiter une évacuation à Veynes et Furmeyer : le Clos d’Auriol.

Saint-Marcellin : l’établissement public foncier régional (EPFR) est propriétaire de 20 000 m² pour le compte de la ville de Veynes à Saint-Marcellin. L’objectif reste d’y réaliser des logements. La municipalité espère signer avant l’été avec le bailleur social Erilia pour construire une vingtaine de logements. Le conseil municipal a par ailleurs voté le principe d’installer des glissières de sécurité dans le hameau, le long de la départementale, en raison des accidents qui ont pu entraîner des chutes de véhicules dans des propriétés riveraines.


+ Sur le même sujet...