Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le préfet Pierre Besnard s'inquiète du peu de candidatures déposées à ce jour pour les prochaines élections municipales.Le préfet Pierre Besnard s'inquiète du peu de candidatures déposées à ce jour pour les prochaines élections municipales.

Peu de candidatures aux municipales reçues en préfecture

Le préfet Pierre Besnard s'inquiète du peu de candidatures déposées à ce jour pour les prochaines élections municipales.
Le préfet Pierre Besnard s’inquiète du peu de candidatures déposées à ce jour pour les prochaines élections municipales.

Le mode de scrutin des élections municipales est bouleversé, cette année, que ce soit pour les communes de plus de 1000 habitants, où le scrutin proportionnel s’applique désormais avec l’obligation pour les listes de respecter la parité hommes-femmes, ou pour les communes moins peuplées, où les candidats devront impérativement s’être déclarés en préfecture au préalable. Le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard, est donc quelque peu inquiet au regard des 1423 candidatures enregistrées à ce jour, « ce qui est peu ».

Le préfet a même précisé que, dans 68 des 150 communes de moins de 1000 habitants, aucune candidature n’a encore été enregistrée. Par ailleurs, 16 candidatures sont incomplètes.

Dans les 22 communes de plus de 1000 habitants, trois sont pour l’heure dépourvues de toute liste ! Et, pour les 19 autres, une seule liste a été déposée.

Les candidats ont jusqu’au 6 mars 18 h pour se manifester, sachant, rappelle la préfecture, qu’il est préférable de s’y prendre à l’avance, la validité des candidatures devant être préalablement vérifiée par l’administration. « Le 6 mars à 18h05, il sera trop tard », martèle le préfet qui insiste sur l’intransigeance de la procédure cette fois-ci: il pense notamment aux petites communes qui n’ont pas l’habitude et aux maires sortants qui, souvent, se déclarent tardivement…

Le préfet a rappelé que le dépôt des candidatures était obligatoire dans toutes les communes, « y compris dans celles de moins de 3500 habitants qui n’étaient jusqu’à présent pas soumises à cette obligation », et que ans les communes comprises entre 1000 et 3500 habitants, les candidats doivent constituer des listes complètes et paritaires. Pierre Besnard conseille aux candidats de prendre rendez-vous.

Le préfet a aussi adressé un message à destination des électeurs: la présentation d’une pièce d’identité est obligatoire, quelle que soit la taille de la commune. Pas forcément une carte d’identité. Vous pouvez, par exemple, présenter un permis de chasser avec photo ou une carte vitale avec photo !

Modalité de dépôt des candidatures pour le premier tour:
– Jusqu’au 5 mars: de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h
– Jeudi 6 mars: de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
A la préfecture de Gap (04 92 40 48 89) ou à la sous-préfecture de Briançon (04 92 25 47 47).
Pour en savoir plus: www.interieur.gouv.fr ou www.hautes-alpes.gouv.fr


+ Sur le même sujet...