Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
La liste "Rassembler pour agir", conduite par Henriette Martinez à Laragne-Montéglin (Photo Christian Jacquart).La liste "Rassembler pour agir", conduite par Henriette Martinez à Laragne-Montéglin (Photo Christian Jacquart).

Henriette Martinez : « Mon adversaire, c’est Jean-Paul Jouve »

La liste "Rassembler pour agir", conduite par Henriette Martinez, a inauguré son local de campagne, ce mardi soir, à deux pas de la mairie convoitée (photo Christian Jacquart).
La liste « Rassembler pour agir », conduite par Henriette Martinez, a inauguré son local de campagne, ce mardi soir, à deux pas de la mairie convoitée (photo Christian Jacquart).

Henriette Martinez, tête de la liste « Rassembler pour agir » à Laragne-Montéglin, a inauguré, ce mardi soir, son local de campagne, situé 12, rue de… l’Hôtel de ville.

« Mon adversaire, c’est Jean-Paul Jouve », indique l’ancienne députée-maire (UMP). « Je respecte une hiérarchie politique. Mon étiquette, je ne la cache pas, ça serait malhonnête. Même si, bien sûr, on travaille avant tout pour Laragne-Montéglin. Pour moi, les listes de dissidents n’existent pas. » Elle n’en dira donc pas davantage sur la candidature de Jean-Michel Reynier (qui compte le maire sortant, Auguste Truphème, sur sa liste), ni sur celle qui risque de la gêner le plus, à savoir celle de son ancien premier adjoint, Michel Joannet.

Henriette Martinez avoue mener une campagne active, à raison de « trois heures de porte-à-porte tous les jours » et de « cafés et apéritifs politiques organisés chez ses colistiers ou chez des sympathisants ». « J’ai l’impression que je suis la seule à mener campagne », ironise-t-elle.

Côté programme, il s’articulera en deux temps, précise Mme Martinez. « La première année sera consacrée à une remise à niveau, car la vie quotidienne a été négligée par la municipalité sortante (lampadaires, voirie, poubelles, propreté…). C’est une vraie préoccupation des Laragnais. » Une première étape qui précèderait « la relance des grands projets : la rénovation du centre ancien, la zone des Grands champs, la création d’une salle de spectacle polyvalente qui devrait être communautaire ». Henriette Martinez évoque aussi son souci « de gérer le projet pharaonique de pôle périscolaire, dont on ignore le coût de fonctionnement » et « la priorité qui doit être le problème de l’emploi ».

Egalement candidate à la présidence de la communauté de communes du Laragnais, Mme Martinez estime qu’il faut « s’inscrire dans un territoire qui est le grand Sisteronais » et veut « croire à la chance du parc des Baronnies provençales ».

La liste « Rassembler pour agir » tiendra une réunion publique de fin de campagne le mercredi 19 mars à 20h30 à la salle des fêtes de Laragne-Montéglin.

Voir la composition de la liste « Rassembler pour agir »

Matheron produits pétroliers Gap

+ Sur le même sujet...