Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le Bleuet à Banon

Banon (04) : la librairie Le Bleuet, en difficulté, lance une souscription sur internet

5 Mar 2014 - 14:44

 

Joël Gattefossé lance une souscription sur ulule.com pour sauver sa librairie.
Joël Gattefossé lance une souscription sur ulule.com pour sauver sa librairie.

Le Bleuet, l’une des plus grandes librairies de France, située dans le petit village de Banon (04), traverse une passe difficile et lance une souscription sur le site participatif ulule.com intitulée « Sauvons et faisons grandir la librairie Le Bleuet ».

« J’ai besoin de votre aide pour sauver Le Bleuet, sauver son esprit et sauver ses emplois ; 13 emplois, 13 libraires passionnés ; sauver un lieu qui est la preuve vivante que l’on peut réussir à entreprendre en milieu rural. J’ai besoin de votre aide pour créer, avec mes libraires, le site Internet qu’attendent toutes celles et ceux qui ne veulent pas d’un monde de monopoles et d’algorythmes, mais un site qui donnera toute sa place au livre et à l’humain, à la passion, au partage, à la découverte de nouveaux auteurs. Pour assurer l’avenir de la diversité, pour soutenir la création littéraire et la vitalité de l’édition indépendante, pour tenir toute notre place dans l’économie du livre et participer à la détection et au soutien des auteurs que l’on aime, j’ai besoin de réunir 50 000€. Avec ce projet, je vise déjà un premier objectif de 25 000 €, une bonne partie de ce « voyage », en espérant que nous irons encore plus loin ensemble », écrit le créateur du Bleuet, Joël Gattefossé.

La somme récoltée servira notamment  à consolider la trésorerie du Bleuet et sauvegarder ses emplois, participer à la création et au développement d’un nouveau site de vente en ligne plus performant. « Un site qui ne sera pas un Amazon bis, mais un espace indépendant et vivant de conseil, d’échange et de rencontre entre libraires, auteurs et lecteurs », assure le libraire.

Si Le Bleuet rencontre ces difficultés financières aujourd’hui, c’est, outre la concurrence d’internet et l’emplacement de la librairie, à cause « des erreurs stratégiques qui ont été faites pour le développement du Bleuet sur Internet et dont nous supportons les conséquences. Ces erreurs pourraient, si rien n’était fait, remettre en cause l’existence même du Bleuet », reconnaît Joël Gattefossé qui assure avoir « tiré toutes les leçons » et travailler « d’arrache pied à nous donner de l’oxygène et à lancer un nouveau site de vente qui sera beaucoup plus performant que le site actuel ».

Le projet du libraire ne sera financé que si cette somme est collectée avant le 30 mai 2014. Selon les montants versés, les récompenses aux contributeurs vont du marque-page créé spécialement pour l’occasion à la gravure de leur nom sur une plaque « grands mécènes » disposée dans le magasin.

http://fr.ulule.com/lebleuet/