Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

La Saulce : le soutien de PBR à Claude Vial suscite un échange d’amabilités

Claude Vial, maire sortant de La Saulce, a reçu ce lundi le soutien du sénateur Pierre Bernard-Reymond, relayé par Jean-Michel Arnaud, suppléant du sénateur et conseiller général de Tallard.

« Les habitants de cette commune reconnaîtront, j’en suis sûr, sa volonté de faire de ce village une entité économique à part entière, malgré la proximité de Gap qui aurait pu en faire une simple cité dortoir », écrit le sénateur des Hautes-Alpes. « Le projet de Gandière ne pourra que conforter cette évolution. Parallèlement, Claude Vial a su améliorer l’image, le confort, la convivialité de La Saulce et je ne doute pas que les projets qu’il nourrit pour les six prochaines années, améliorent encore le cadre de vie et le climat convivial dans lequel vous vivez… hors période électorale… ! Vous avez un bon maire (…), gardez-le ! » lance PBR.

Un soutien sans surprise étant donné le vieil antagonisme qui existe entre Jean-Michel Arnaud et le rival de Claude Vial, Roger Grimaud. Ce dernier n’a d’ailleurs pas tardé à réagir, en ironisant sur l’union des « promoteurs de fiascos ». « Je suis ravi de constater de celui qui est quand même à la base du fiasco de l’A51 (en l’ayant refusé pour Gap dans les années 80) soutienne celui qui est à la base d’un autre fiasco avec la zone d’activités de La Saulce qui n’a pas accueilli une seule entreprise en 13 ans (alors qu’elle est la mieux située du département) », indique M. Grimaud dans un communiqué.

De son côté, Claude Vial, maire sortant de La Saulce, a dénoncé, ce mardi, les « propos irrespectueux de Roger Grimaud ». « Le sénateur a eu un parcours exemplaire en effectuant depuis plus de 40 ans tous ses mandants avec succès. Roger Grimaud ne peut pas en dire autant, lui qui essuie échec sur échec depuis 1988 : de canton en canton, de commune en commune ! Roger Grimaud tombe une fois de plus dans ses travers habituels axés sur le mensonge, la désinformation et la démagogie », estime M. Vial.

Il y a quelques jours, c’est autour d’affiches annonçant une réunion publique de Roger Grimaud que certains commerçants auraient été invités à retirer, ou encore de la radiation d’une soixantaine d’électeurs avant ce scrutin, dont quelques-uns ont obtenu le droit de voter devant la justice, que les deux têtes de liste de La Saulce s’étaient querellés.

La campagne est décidément loin d’être sereine à La Saulce, où il n’y aura heureusement qu’un seul tour…


+ Sur le même sujet...