Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Isabelle Defarge à son arrivée dans la salle d'audience pour son installation.Isabelle Defarge à son arrivée dans la salle d'audience pour son installation.

TGI de Gap : Isabelle Defarge nouvelle présidente

27 Jan 2014 - 15:59

 

Isabelle Defarge à son arrivée dans la salle d'audience pour son installation.
Isabelle Defarge à son arrivée dans la salle d’audience pour son installation.

Isabelle Defarge a été installée dans ses fonctions de présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Gap ce lundi matin, lors de l’audience solennelle de rentrée. Elle succède à Dominique Lenfantin, qui était en poste à Gap depuis 2010 et qui a été récemment promu président du TGI de Montauban.

Isabelle Defarge était précédemment chargée de mission auprès de la première présidente de la cour d’appel d’Aix-en-Provence (laquelle était d’ailleurs présente à Gap ce lundi). Elle a débuté sa carrière dans la magistrature en 1987 à Chartres, en qualité de substitut du procureur. Elle a été juge d’instruction à plusieurs reprises, à Chartres, Nanterre, Versailles et Toulon. Elle a également exercé des responsabilités au sein du principal syndicat de magistrats, l’USM (Union syndicale des magistrats).

L’audience solennelle a quelque peu traîné en longueur, le vice-président Philippe Maurel s’étant risqué à un discours de plus d’une heure, appris par cœur, pour présenter la juridiction gapençaise, sa culture de la polyvalence et la place qu’y occupent les femmes, qu’elles soient magistrates ou fonctionnaires.

 


+ Sur le même sujet...