Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Marie-Anne Baudoui Maurel

Cataclysme politique dans les Alpes-de-Haute-Provence

Ce premier tour des élections municipales a réservé son lot de surprises dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Digne-les-Bains : le FN arrive en tête
Marie-Anne Baudoui-Maurel, investie par le FN, arrive en tête des suffrages avec 27,69% des voix à Digne-les-Bains. Elle est suivie par Patricia Granet (divers gauche) 26,08%, Franck Di Benedetto (divers gauche/MoDem) 20,35%, Christian Barbero (UMP-UDI) 16,54% et Gérard Second (sans étiquette) 9,34%.

Barcelonnette : la ville passe à droite
Le maire sortant de Barcelonnette Jean-Pierre Aubert (PS) a recueilli seulement 40,77% des suffrages, largement battu par Pierre-Martin Charpenel (divers droite) et ses 59,22 %. L’ancien maire aura quatre sièges et le nouveau 19.

Le Lauzet-Ubaye : Lanfranchi ne sera plus maire
Le maire sortant du Lauzet-Ubaye Michel Lanfranchi (UMP) ne sera pas réélu en tant que maire et pourrait même ne pas être élu du tout. Sur 11 sièges, 10 ont été pourvus dès ce premier tour, tous candidats de la liste adverse. Reste un siège pour 11 candidats, dont Michel Lanfranchi.

Sisteron : l’indétrônable Daniel Spagnou
Ce n’est pas une surprise pour le coup : Daniel Spagnou (UMP) a été réélu dès le premier tour à Sisteron, recueillant 70,35% des suffrages ! Face à lui, Jean-Philippe Martinod (PS) arrive en deuxième position avec 22,27% des voix et Cyril Derdiche (Front de gauche) en troisième avec 7,38%. Daniel Spagnou obtient 25 sièges, Jean-Philippe Martinod 3 et Cyril Derdiche 1.


+ Sur le même sujet...