Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Laragne-Montéglin : une triangulaire au second tour

Le futur maire de Laragne-Montéglin sera élu au terme d’une triangulaire. Henriette Martinez, arrivée nettement en tête lors du 1er tour, sera bien entendu en lice, ainsi que son ancien premier adjoint, Michel Joannet, qui a décidé de se maintenir, et Jean-Michel Reynier, le candidat soutenu par le maire sortant, Auguste Truphème. Rappelons que la quatrième liste, conduite par Jean-Paul Jouve et investie par le PS et le PRG, n’a pas atteint la barre des 10% lui permettant de pouvoir éventuellement se maintenir.

« Je pense que les choses sont bien engagées », observe Henriette Martinez (UMP). Elle n’a pas approché son ancien premier adjoint, mais indique avoir « parlé avec certains de ses colistiers, mais c’est sans espoir. Dès lors qu’on n’a aucune prise sur les événements, on les gère… » En tout cas, « ce n’est pas son maintien qui peut m’empêcher de gagner », considère l’ancienne député-maire de Laragne-Montéglin. Qui relève aussi que « la majorité Truphème a éclaté et s’est effondrée. Au-delà du facteur national, il y a un très fort facteur local. »

Michel Joannet confirme qu’il se maintient au second tour, et a d’ailleurs déposé sa liste, ce lundi, à la préfecture. « Ce sera un choix entre Henriette et moi, c’est tout, car Jean-Michel (Reynier) n’a aucune chance », commente le candidat arrivé en deuxième position, lors du 1er tour. S’agissant d’un éventuel rapprochement avec Mme Martinez, « j’ai une liste large qui n’aurait pas accepté, et moi non plus d’ailleurs », lâche M. Joannet. « Je n’ai pas eu de sollicitation, et il n’y avait pas d’envie non plus. » Même s’il reconnaît que Mme Martinez a une « avance confortable », il veut croire que les votes peuvent évoluer entre les deux tours. « L’électeur se positionnera par rapport à nous deux. »

Jean-Michel Reynier sera bien entendu présent au second tour. « On se présente pour que les Laragnais aient un vrai choix », indique le candidat dans un message. « Mon équipe et moi avons les compétences et un programme cohérent pour mener Laragne-Montéglin vers demain. » Le maire sortant, Auguste Truphème, qui figure sur la liste de M. Reynier mais qui ne brigue pas le mandat de maire, explique le mauvais résultat du 1er tour par la « vague bleue » nationale, en se félicitant que « la gauche arrive à se maintenir à Laragne ». « Nous verrons bien s’il y a le report de voix nécessaire », glisse M. Truphème.

Jean-Paul Jouve, le candidat PS-PRG soutenu par les deux députés, est quant à lui « déçu du résultat. Je ne m’y attendais pas ». Avec 9,14% des suffrages, il n’est pas en mesure de se maintenir au second tour. « Je ne donne pas de consigne de vote pour le second tour », déclare M. Jouve. « Je ne suis pas propriétaire des voix de mes électeurs. Chacun votera en son âme et conscience. »

LES REUNIONS PUBLIQUES DES TROIS LISTES

Mercredi 26 mars, à 20h30 à la salle des fêtes, Jean-Yves Dusserre, président du Conseil général, et Daniel Spagnou, confortablement réélu maire de Sisteron, viendront soutenir Henriette Martinez.

Jeudi 27 mars, à 20h30 à la salle des fêtes, réunion publique de la liste de Jean-Michel Reynier.

Vendredi 28 mars à 20h30, c’est Michel Joannet qui organise une réunion publique, à l’avant-veille du second tour, également à la salle des fêtes.


+ Sur le même sujet...