Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Une cinquantaine de militaires canadiens ont participé à un échange avec le 4e RCh de Gap.Une cinquantaine de militaires canadiens ont participé à un échange avec le 4e RCh de Gap.

Gap : un échange avec des militaires canadiens au 4e RCh

1 Avr 2014 - 0:09
Le colonel Armel Dirou, chef de corps du 4e régiment de chasseurs, au côté de l'officier de l'escadron D du 12e régiment blindé du Canada.
Le colonel Armel Dirou, chef de corps du 4e régiment de chasseurs, au côté de l’officier de l’escadron D du 12e régiment blindé du Canada.

Cinquante militaires du 12e Régiment blindé du Canada ont participé à un échange d’unité avec le 4e Régiment de chasseurs, à Gap et dans le Dévoluy, du 10 au 25 mars. Le 12e RBC, outre son implantation au Québec, est un régiment doublement cousin pour le 4e RCh. C’est un régiment à la fois blindé et spécialisé dans le combat en zone de grand froid, comme le « 4 » l’est en terrain montagneux.

Dans le cadre de l’exercice « Chevalier tricolore », les militaires canadiens ont pu se former aux armes de service de leurs homologues gapençais (Famas notamment), découvrir un simulateur de tir ou encore piloter des blindés du 4e RCh. Ils ont enchaîné avec une semaine au poste militaire de montagne de Saint-Etienne-en-Dévoluy, où ils ont notamment subi une évaluation en ski sur 10 km et un dénivelé de 500 mètres.

Un escadron de Gap sera reçu l’hiver prochain à Valcartier. Objectif : réaliser un exercice dans le Grand Nord canadien afin d’apprendre les méthodes québécoises de combat en zone glaciale


+ Sur le même sujet...