Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
gare de Lus la Croix Haute

Grenoble-Gap : les deux Régions « exigent » que la ligne ne soit pas « délaissée »

Le comité de la ligne ferroviaire Grenoble-Gap tiendra une réunion exceptionnelle, ce mercredi à 19 heures à Lus-la-Croix-Haute, afin de faire le point sur la situation de cette liaison. Rappelons que cette ligne a été totalement fermée du 27 février au 23 mars, à la suite d’un éboulement sur la voie dans le Trièves, et que la circulation a été très partiellement rétablie depuis le 24 mars, avec la circulation d’un seul train, dans chaque sens, entre Grenoble et Gap. La SNCF a annoncé que cette situation se poursuivrait au moins jusqu’au 20 avril.

Eliane Giraud, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée aux transports, déplacements et infrastructures, et Gérard Leras, président du comité de ligne, ont convoqué ce comité de ligne exceptionnel, qui se déroulera en présence de Jean-Yves Petit, vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur délégué aux transports, et Joël Giraud, député des Hautes-Alpes et président du Comité de massif des Alpes.

Dans un communiqué, le Conseil régional Rhône-Alpes indique souhaiter que « SNCF et RFF apportent toutes les réponses sur la date et sur les modalités de reprise de la circulation, notamment le temps de parcours compte tenu des probables obligations de ralentissement lié à ce contexte exceptionnel (…). La desserte de ces zones est un enjeu majeur pour leurs habitants, en termes de développement économique, d’enseignement supérieur ou encore d’accès aux soins. Les Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur exigent que les « petites lignes ferroviaires » comme Grenoble-Gap et Valence-Gap ne soient pas délaissées par RFF. Une inscription au schéma de massif des Alpes et dans les contrats de plan Etat-Région 2014-2020 serait une garantie pour l’avenir de ces lignes. »

Les deux conseils régionaux se disent par ailleurs « particulièrement attentifs aux évolutions de la présence de personnels dans les gares de ces zones ». La fermeture de la gare SNCF de Lus-la-Croix-Haute est en effet annoncée pour la fin de l’année. Samedi dernier, 300 personnes ont manifesté à Lus pour demander son maintien.


+ Sur le même sujet...