Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Signature de la charte de confiance à la CCI

Hautes-Alpes : une charte pour instaurer une confiance entre employés et employeurs

2 Avr 2014 - 22:47

Hôtels, campings et restaurants peuvent désormais « s’inscrire dans une gestion qualitative des ressources humaines et valoriser les bonnes pratiques pour instaurer un climat de confiance réciproque entre employeurs et employés », résume Maurice Brun, président de la CCI des Hautes-Alpes. Ce mercredi, une charte de confiance a été signée entre la CCI, Pôle emploi, la Dirrecte, la Région, le Comité bassin emploi, les syndicats de salariés, l’Union des métiers et industrie de l’hôtellerie et la fédération des hôteliers de plein air.

« C’est un secteur qui connaît des difficultés de recrutement et de fidélisation et qui souffre, pour certains métiers, d’un déficit d’image, constate Mme Linot, de la CCI Paca, venue présenter le dispositif. Beaucoup d’entreprises n’ont pas de service ressources humaines. Elles ont besoin d’outils pour la gestion de leur personnel. C’est une démarche volontaire. Le chef d’entreprise doit adhérer à la philosophie du dispositif. » La CCI propose aux professionnels de dresser un état des lieux de leur gestion, leur fournit les outils qui leur manquent et une boîte à outils comprenant plus de 30 documents pour faciliter la gestion de son personnel. Les entreprises disposent, par exemple, de fiches de poste, de modèles de contrat, d’un kit sur les affichages obligatoires, de modèles de règlement intérieur, de questionnaires d’entretien annuel ou saisonnier…Au terme de deux ou trois rendez-vous, des syndicats de professionnels et de salariés déterminent si les entreprises sont aptes à signer la charte qui les engage à respecter les bonnes pratiques.

Maurice Brun annonce que le dispositif pourra ensuite être étendu aux autres métiers de l’industrie touristique.

EN CHIFFRES : 48% des entreprises touristiques n’ont pas de salarié et parmi les 52% qui sont des employeurs, 80% ont moins de 10 salariés.

PREMIER BILAN DE L’ACTION :
– 326 entreprises ont été sensibilisées par mail : 115 restaurants (20%), 140 hôtels (72%), 71 campings (80%)
– 13 entreprises sont engagées dans le processus : L’Echaillon à Névache, Le Relais d’Alsace à Briançon, Le Grand aigle à La Salle-les-Alpes, Best Western à Gap, Le Mélezin à Orcières, Le Clos à Gap, L’Annexe à Gap, Le Pré vert à Gap, Le Parpaillon à Crévoux, Le Petit Liou à Baratier, L’Eden lac à Savines-le-Lac, Chez Barulo à Savines-le-Lac et La Robeyère à Embrun.
– Prospection : 3 forums (jeudi 3 avril au RSP d’Aiguilles, de 14 à 16 h, mardi 8 avril aux Grands Bains du Monêtier, de 17 à 19 h, puis à Veynes).


+ Sur le même sujet...