Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
L'association "Ambitions pour Gap" est présidée par Christophe Pierrel (PS).L'association "Ambitions pour Gap" est présidée par Christophe Pierrel (PS).

Gap : Christophe Pierrel veut fédérer la gauche locale

Dans un texte publié ce mercredi, le trublion du PS gapençais, Christophe Pierrel, qui n’a pas obtenu de siège au conseil municipal de Gap puisqu’il se trouvait en 9e position, appelle la gauche locale à se fédérer « dès aujourd’hui » pour se préparer aux échéances de 2020 notamment.

« Une nouvelle fois, la gauche gapençaise n’a pas réussi à s’imposer lors du scrutin municipal. Pire encore, elle ressort de cette élection plus divisée que jamais, incapable de s’unir face à l’échec du maire sortant et de son mauvais bilan », considère M. Pierrel. « La gauche a donné aux Gapençais la triste image de la division, du bal des égos et de la lutte politicienne au détriment du débat d’idées et de la construction d’un projet commun pour notre ville. »

Pour lui, « il est à présent temps de se poser les réelles questions qui nous permettront de construire dans l’unité l’avenir et une alternative crédible (…). Apprendre des erreurs du passé, c’est comprendre que les citoyens ne veulent plus de femmes et d’hommes politiques qui ne s’intéressent à leurs problèmes qu’en période électorale. La défaite de la gauche est notamment le fruit de six années d’inaction pour certains, de manque de dialogue et de luttes intestines. Nous ne devons plus reproduire ces erreurs. »

Christophe Pierrel, ancien collaborateur de Michel Vauzelle à la Région puis de Marie-Arlette Carlotti au gouvernement, s’investit particulièrement à Gap depuis l’an dernier. Europe Ecologie-Les Verts avait même proposé qu’il prenne la tête d’une liste commune de la gauche lors des dernières municipales, alors que les discussions achoppaient entre PS, PCF, Tous capables-Gauche et EELV.


+ Sur le même sujet...