Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Saint-Bonnet : poursuivi pour avoir installé une yourte, il est relaxé

Un commerçant de Saint-Bonnet-en-Champsaur, poursuivi pour avoir installé une yourte sans permis de construire, a été relaxé, ce jeudi, par le tribunal correctionnel de Gap. La présidente, Josiane Magnan, a précisé que cette habitation, « démontable et sans équipement permanent », ne « revêtait aucun caractère de permanence », justifiant un permis de construire.

Agé de 57 ans, le prévenu vit depuis plusieurs années dans cette yourte, installée sur un terrain appartenant à son frère. Il avait expliqué, lors de l’audience du 20 mars dernier, avoir « toute sa vie » dans cette yourte, qu’il chauffe au bois en hiver et qu’il déplacerait régulièrement.

Le parquet avait considéré qu’un permis de construire s’imposait, et avait requis 3.500 € d’amende à son encontre. Pour la défense, Me Di Nicola avait souligné qu’il n’y avait ni sanitaires, ni cuisine dans cette yourte, en avançant que cette habitation était comparable à une tente avec une structure en bois.


+ Sur le même sujet...