Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
home-conserverie

La Fare-en-Champsaur : Alpes traiteur lance une souscription sur internet

18 Avr 2014 - 12:44

Comme beaucoup d’entreprises le font désormais, Alpes traiteur, à La Fare-en-Champsaur, lance une souscription sur internet, sur le site de collecte de fonds My major company, pour pouvoir acquérir un deuxième autoclave (7500€), sorte de cocotte minute, et ainsi doubler sa production et diversifier sa gamme.

Alpes traiteur est d’abord préparateur industriel de produits à base de viande. « Les débuts sont difficiles et il faut adjoindre une activité de traiteur événementiel pour pouvoir vivre de notre passion et réaliser notre rêve », expliquent les dirigeants Benoît Conseil et Nicolas Faramaz. « L’embauche d’un ingénieur agroalimentaire devient nécessaire. Cela nous permet certes d’obtenir pour notre société l’agrément CE afin de pouvoir vendre nos produits partout en France et à l’étranger, mais cela nous coûte cher, très cher, et en 2011, le couperet tombe : mise en redressement judiciaire. Trois ans plus tard, nous sommes toujours là. A force de ténacité, nous avons remonté la pente, obtenu un plan de redressement sur 10 ans, tout en restant en attente d’une décision judiciaire qui ne pourrait qu’accélérer la sortie de notre plan. Grâce à l’embauche d’un jeune commercial depuis l’été 2013, l’année s’est soldée par une augmentation de 40% de nos ventes et les trois premiers mois de 2014 sont déjà à +60%, hors opérations spéciales qui se profilent avec un grand groupe de vente en ligne… », écrivent les dirigeants, qui ont intégré le label Hautes-Alpes Naturellement en 2012.

« Notre fabrication reste artisanale, les cochons viennent d’une ferme située à 5 km de notre établissement, passent par l’abattoir de Gap, situé à 13 km, avant que la viande ne nous revienne prête au hachage, une fois les pots lavés. Puis intervient le mélangeur où sont incorporés la viande et différentes épices et condiments, puis le poussoir pour mettre la bonne quantité dans les pots qui seront jointés et clipsés, avant de partir en cuisson dans l’autoclave (140 pots par cuisson de 4 heures), puis refroidis, déclipsés et étiquetés, le tout à la main. Si, aujourd’hui, notre production est de quatre autoclaves par jour, la demande atteint le double et le besoin d’un deuxième autoclave devient urgent », détaillent Benoît Conseil et Nicolas Faramaz.

Pour ce faire, l’entreprise a besoin de 5000€ et a jusqu’au 2 juillet pour atteindre cette somme. « Un éventuel dépassement de cette somme nous permettrait de penser à remplacer le véhicule de livraison qui, après 10 années de bons et loyaux services, commence à donner quelques signes de fatigue », confie le gérant Benoît Conseil. A ce jour, Alpes traiteur a collecté 160€ grâce à six contributeurs, soit 3% de la somme.

Pour remercier les personnes qui investissent à leurs côtés, Benoît Conseil et Nicolas Faramaz leur enverront des produits de leur fabrication, et les plus généreux auront même la possibilité de venir les fabriquer sur place.

Pour aider Alpes traiteur : http://www.mymajorcompany.com/developper-nos-produits-de-terroirs#home


+ Sur le même sujet...