Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
MDPH

Gap : 2,1 millions € pour la maison des personnes handicapées

La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH 05) a été inaugurée ce vendredi matin, au 29, avenue Cdt-Dumont à Gap, dans les anciens locaux de Rhône-Azur et plus anciennement encore du garage Renault. Sur 560 m², cette structure, animée par vingt salariés, constitue un « guichet unique » pour informer, accompagner et conseiller les personnes handicapées et le famille. Le déménagement de la MDPH était indispensable du fait de la non-accessibilité des anciens locaux, situés au Relais, alors que les demandes sont croissantes. L’an dernier, la MDPH a ainsi réalisé 3399 accueils physiques. L’acquisition des nouveaux locaux et leur aménagement représentent un investissement total de 2,1 millions d’euros, dont 1 M€ apportés par la Région au titre la convention de solidarité avec les départements alpins, comme l’a rappelé le conseiller régional Bernard Jaussaud.

La Maison départementale des personnes handicapées a été inaugurée par Monique Estachy, Jean-Yves Dusserre, Pierre Besnard, Karine Berger, Pierre Bernard-Reymond, Bernard Jaussaud et Roger Didier (photos Patrick Domeyne/CG 05).
La Maison départementale des personnes handicapées a été inaugurée par Monique Estachy, Jean-Yves Dusserre, Pierre Besnard, Karine Berger, Pierre Bernard-Reymond, Bernard Jaussaud et Roger Didier (photos Patrick Domeyne/CG 05).

Revenant sur le débat sur la suppression du Département, le président du Conseil général, Jean-Yves Dusserre, a fait le parallèle avec cette structure : « La MDPH est aussi le symbole de la proximité en matière sociale. » M. Dusserre a également souligné que le Département consacrait 17 M€ aux aides aux personnes handicapées, étant rappelé que 3329 Haut-Alpins ont un droit ouvert à l’AAH (allocation pour adulte handicapé) notamment. En 2013, la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées a ainsi été saisie de 8865 demandes, soit une progression de 15% par rapport à 2012. L’objectif, a insisté Jean-Yves Dusserre, est de permettre « à chacun d’être acteur de sa vie, quel que soit son handicap ».

Jean-Yves Dusserre et le préfet Pierre Besnard ont également apporté un hommage appuyé à Monique Estachy, présidente déléguée de la MDPH 05. Cette dernière s’est pour sa part félicité du « travail étroit de partenariat tout au long du projet avec les associations, la Ville de Gap et la Région ».


+ Sur le même sujet...