Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

L’Argentière : le suspect aurait tenté d’étrangler la fillette qu’il avait enlevée

Les premiers éléments de l’enquête des gendarmes à la suite de l’enlèvement d’une fillette de 7 ans, jeudi après-midi à L’Argentière-la-Bessée, font décidément froid dans le dos. Le parquet de Grenoble, au profit duquel le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, s’est dessaisi ce vendredi, a en effet ouvert une information judiciaire pour « enlèvement » et « tentative de meurtre sur mineure de moins de 15 ans ». Les constatations d’un médecin légiste ont permis d’établir que la jeune victime portait des traces de strangulation.

Jeudi, à la sortie des classes, vers 16h30, la fillette a été abordée par cet individu alors qu’elle rentrait à pied à son domicile, aux HLM du Plan d’Ergue. Elle a été a priori forcée de monter dans le véhicule de cet homme avant de pouvoir s’en échapper et de se réfugier chez un habitant de L’Argentière-la-Bessée. Les gendarmes ne disposent d’aucun témoin des faits.

S’agissant d’une affaire criminelle, c’est un juge d’instruction du pôle criminel de Grenoble qui va être chargé de l’information judiciaire. Le suspect doit lui être présenté, ce samedi. Le juge des libertés et de la détention devrait se prononcer dans la journée sur une probable incarcération provisoire du suspect, un homme âgé d’une trentaine d’années et vivant dans le Briançonnais.


+ Sur le même sujet...