Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
La plateforme de formation Polyaero va être aménagée sur l'ancienne emprise militaire de l'Alat (bâtiments blancs à gauche de la photo) sur l'aérodrome de Gap-Tallard (photo CCTB).La plateforme de formation Polyaero va être aménagée sur l'ancienne emprise militaire de l'Alat (bâtiments blancs à gauche de la photo) sur l'aérodrome de Gap-Tallard (photo CCTB).

Tallard : la plateforme de formation Polyaéro ouvrira à la rentrée 2016

23 Avr 2014 - 16:36

Il va être largement question du projet Polyaéro lors de la prochaine session du conseil général, ce mardi 29 avril. Retenu par le Premier ministre le 5 juillet 2013 au titre des investissements d’avenir, il peut ainsi prétendre à une subvention de l’Etat d’un montant maximum de 1,8 million d’euros. Mardi, les élus devront voter la convention de subvention d’investissement entre la Caisse des dépôts et consignations et le conseil général, puis une convention de partenariat entre le Département, l’université Aix-Marseille, la chambre de métiers et de l’artisanat 05 et Formasup Paca.

Polyaéro sera une plateforme de formation aux métiers de l’aéronautique légère (hélicoptères et avions de petite capacité), construite sur l’aérodrome de Gap-Tallard, sur l’ancienne emprise militaire de l’Alat. Elle permettra à l’Institut des métiers des Hautes-Alpes (CAP et bac pro) et au centre de formation des apprentis Epure Méditerranée de l’université d’Aix-Marseille (DU et licences) de mutualiser et de moderniser leurs locaux en rassemblant sur ce site leurs formations en aéronautique. Dès la rentrée 2016, Polyaéro proposera ainsi des formations en apprentissage, du CAP au bac +3, dans les fonctions support de l’aéronef : logistique, maintenance, système de gestion de la sécurité, réglementation aéronautique et système de management de la qualité.

Grâce à ces nouveaux locaux, il est prévu d’accueillir 248 alternants supplémentaires en quatre ans, mais aussi des salariés en formation continue et des étudiants étrangers.

Cette plateforme, d’une surface totale de 4200 m², comprendra trois bâtiments : le premier destiné aux salles de cours et à l’administration et les deux autres (hangars) abriteront les ateliers, la maintenance et le stockage des pièces. Un parking voitures de 50 places est prévu et un autre pour les aéronefs. Les espaces verts occuperont une surface utile de 2000 m². Le projet prévoit aussi la construction de 40 logements pour les alternants (cinq bâtiments de huit logements chacun) pour un loyer mensuel de 300€, toutes charges comprises. A midi, les étudiants pourront se restaurer au collège Marie-Marvingt voisin.

Polyaéro compte sur la présence d’entreprises spécialisées dans l’aéronautique dans les Hautes-Alpes qui recourent à l’embauche d’alternants : Welco industries, Icarius, MTA aviation, Hélicoptères de France, Héli-challenge, Hélices Halter, Béringer, Backbone, le club de vol à voile Guil et Durance.

Coût du projet : 4 518 500€ HT, dont 1,8 million de l’Etat, 1,1 million de la Région et 1,7 million d’autofinancement.


+ Sur le même sujet...