Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le site de Gap-Bayard accueille la Trans'Champsaurine pendant tout le week-end (photo Ville de Gap).Le site de Gap-Bayard accueille la Trans'Champsaurine pendant tout le week-end (photo Ville de Gap).

Gap-Bayard : la Trans’Champsaurine sous de bons auspices

1 Fév 2014 - 14:37
Le site de Gap-Bayard accueille la Trans'Champsaurine pendant tout le week-end (photo Ville de Gap).
Le site de Gap-Bayard accueille la Trans’Champsaurine pendant tout le week-end (photo Ville de Gap).

Avec les 35 cm de neige fraîche tombée sur le Gapençais, la 4e édition de la Trans’Champsaurine devrait connaître un beau succès ce week-end. Les départs et arrivées auront lieu au centre d’oxygénation, et les parcours emprunteront les pistes du site nordique et certaines variantes tracées uniquement pour l’occasion.

Tao Quéméré et Stéphane Passeron prendront le départ du 36 km, ce dernier endossera le maillot de leader du challenge Alpes du Sud Nordic Tour, après la Traversée du Queyras, et en l’absence de Jérémie Millereau. Chez les filles, la Biathlète Manon Contin du Team Grenoble prendra le départ dimanche du 42 km.

Ce samedi, à 16h, le Ko Sprint se déroulera devant le centre d’oxygénation, un beau spectacle en perspective ! Cette course, avec le 10km classique, permet aux coureurs de se classer sur le Challenge du week-end, le Tour’Trans’Champsaurine – Gap Hautes-Alpes.

 Les parcours du dimanche sont :

Pour le 10 km : une boucle de 10 km, sur la piste L’Aubérie

Pour le 21 km : une boucle de 21 km, empruntant la piste de la St Laurent, une portion inédite vers le Col de Manse, une partie de la 1314.

Pour le 42 km : deux boucles de 21 km, empruntant la piste de la St Laurent, une portion inédite vers le Col de Manse, une partie de la 1314.

Tous les départs auront lieu à 10h à Gap-Bayard.

Dernières inscriptions samedi de 14h à 18h à Gap-Bayard ou en ligne jusqu’à 18h. Retrait des dossards samedi de 14h à 18h, ou dimanche matin de 7h30 à 9h30 à Gap-Bayard.

Matheron campagne tirage au sort