Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le 29 mars, quelque 300 personnes avaient manifesté devant la gare de Lus-la-Croix-Haute (photo collectif des usagers de la ligne Grenoble-Veynes-Gap).Le 29 mars, quelque 300 personnes avaient manifesté devant la gare de Lus-la-Croix-Haute (photo collectif des usagers de la ligne Grenoble-Veynes-Gap).

Ligne Grenoble-Gap : manifestation à la gare de Grenoble ce samedi

Le 29 mars, quelque 300 personnes avaient manifesté devant la gare de Lus-la-Croix-Haute (photo collectif des usagers de la ligne Grenoble-Veynes-Gap).
Le 29 mars, quelque 300 personnes avaient manifesté devant la gare de Lus-la-Croix-Haute (photo collectif des usagers de la ligne Grenoble-Veynes-Gap).

Après la manifestation qui avait réuni 300 personnes le 29 mars à Lus-la-Croix-Haute pour défendre à la fois la gare de Lus, menacée de fermeture d’ici la fin de l’année, et la ligne Grenoble-Veynes-Gap, le collectif des usagers de la ligne organise un nouveau rassemblement devant la gare de Grenoble, le samedi 17 mai à partir de 13h45.

Le collectif appelle les manifestants à rejoindre Grenoble à bord du TER (départ de Gap à 11h27, Veynes 11h46, Aspres-sur-Buëch 11h56, Lus 12h15…) et à partager le pique-nique dans le train. Le retour est possible à 16h09 ou à 18h09.

« Notre mobilisation est nécessaire pour empêcher la fermeture de la gare de Lus et demander la pérennisation de la ligne des Alpes, indique le collectif. Il est primordial d’agir maintenant car c’est en ce moment même que les négociations Etat/Régions ont lieu dans le cadre du contrat de plan Etat/Région 2014-2020 et du contrat de massif des Alpes. Si la rénovation de la ligne Grenoble-Gap n’est pas budgétée dans ce contrat, il sera quasiment impossible d’obtenir des financements par la suite. Tout se joue maintenant ! »


+ Sur le même sujet...