Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Dusserre Hollande

Possible report des élections cantonales : Dusserre dénonce une « combine »

Le président de la République, François Hollande, a envisagé, ce mardi, sur BFM TV, que les élections régionales et départementales pourraient être reportées de 2015 à 2016, afin qu’elles fassent suite à la réforme des régions, dont il souhaite que le nombre soit réduit à « onze ou douze ». S’agissant des départements, « je pense que les conseils généraux ont vécu », a indiqué le chef de l’Etat, considérant que « toutes ces structures ne sont plus lisibles par les Français ».

« Dans la mesure où François Hollande avait déjà déclaré en janvier 2014, vouloir ne pas toucher aux Départements, avant que son nouveau Premier ministre ne dise le contraire quelques semaines plus tard et alors que le Journal du Dimanche annonce son opposition à ce report, je prends donc cette annonce avec les précautions nécessaires voire un certain scepticisme », ironise le président du Conseil général des Hautes-Alpes, Jean-Yves Dusserre.

« Si cette nouvelle déclaration était confirmée, j’espère qu’il ne s’agit pas là d’un nouveau jeu de « passe-passe électoral » visant à jouer la montre afin que les futures sanctions des urnes, soient moins cinglantes pour un pouvoir à la dérive », indique M. Dusserre dans un communiqué. « En tant que président d’un Conseil général, je déplore une nouvelle fois, que nous ayons à travailler dans ce contexte préjudiciable pour la qualité des services publics, garant d’une proximité que j’estime essentielle dans nos territoires ruraux. En effet, nos concitoyens attendent que leurs élus donnent un cap, tracent des perspectives en matière de développement économique pour lutter contre le chômage. Et qu’ils ne se livrent pas à des combines de politique politicienne ».

Christian Graglia regrette « l’indignation surjouée » de Jean-Yves Dusserre

De son côté, le coprésident de l’opposition départementale, Christian Graglia (PS), considère que « l’indignation (de Jean-Yves Dusserre) est quelque peu surjouée », rappelant que le président du conseil général « espérait il y a peu que les cantonales de 2015 soient reportées grâce aux nombreux recours que la droite a déposés contre le découpage cantonal ». En réalité, estime M. Graglia, « cette proposition (de François Hollande) s’explique par la volonté de l’Etat de diviser par deux le nombre des régions avant le scrutin, dans un but de simplification et d’économie. Ce dossier majeur est beaucoup trop lourd pour être traité en moins d’un an. Il s’agit de ne pas reproduire l’erreur du gouvernement précédent qui, chacun s’en souvient, avait bâclé une réforme territoriale impossible à mettre en œuvre. Les Hautes-Alpes en seront malheureusement quitte pour supporter un an de plus la présidence Dusserre, dont les fanfaronnades en matière de lutte pour l’emploi ne masquent pas l’échec cinglant, puisque la courbe du chômage n’a cessé de croitre régulièrement de 2008 à ce jour, passant de 6,4% à 9,1% de la population. »


+ Sur le même sujet...