Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
frimousse

Gap : une vente de poupées pour permettre à l’Unicef de vacciner des enfants

15 Mai 2014 - 15:31

Samedi 17 mai, les « frimousses » seront exposées de 9 h à 16 h dans le local du comité départemental Unicef (rue du Colonel-Roux, à côté de la mairie). Chaque poupée possède une carte d’identité sur laquelle figure son nom et les coordonnées de la personne qui l’a conçue, ainsi qu’une carte de correspondance pour informer le créateur que sa poupée a trouvé une nouvelle maison. Le montant du don est libre. A titre d’exemple, 20 € correspondent au coût d’un cycle complet de vaccination pour sauver un enfant à vie.

Les campagnes de vaccination menées par l’Unicef permettent de vacciner 100 millions d’enfants chaque année. Malgré cela, 2 millions meurent encore tous les ans.

Confectionnées par de grands créateurs, en famille ou à l’école, toutes les poupées visent à sensibiliser aux droits de l’enfant et collecter des fonds pour soutenir les programmes de vaccination de l’Unicef. L’édition 2011 avait permis de collecter près de 200 000 euros grâce à la vente aux enchères de créations élevées au rang d’œuvres d’art.

Lancée en 2005, l’opération « Frimousses des écoles » est un projet pédagogique, ludique et solidaire qui permet aux plus jeunes d’aborder en classe les droits des enfants, ainsi que le travail mené par l’Unicef pour les faire respecter. Une fois les poupées réalisées, elles sont présentées aux parents des élèves qui, s’ils le souhaitent, peuvent faire un don libre pour contribuer au financement des programmes de l’Unicef sur le terrain. Ainsi, l’enfant n’a pas fabriqué la poupée uniquement pour lui-même, mais a fait une action de solidarité envers les enfants du monde qui en ont le plus besoin.

Tout le monde peut participer : une fois confectionnée, votre poupée participe à une des séances d’adoption menées par les comités départementaux de l’Unicef France.