Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Auguste Truphème a confirmé son soutien à Jean-Michel Reynier, sur la liste duquel il figurera lors des prochaines municipales à Laragne-Montéglin.Auguste Truphème a confirmé son soutien à Jean-Michel Reynier, sur la liste duquel il figurera lors des prochaines municipales à Laragne-Montéglin.

Laragne-Montéglin : Auguste Truphème dit avoir « souffert »

Auguste Truphème ne sera plus le maire de Laragne-Montéglin en avril prochain. Ce lundi à Gap, il a officialisé son soutien à son « poulain », Jean-Michel Reynier (divers gauche), un chef d’entreprise de 47 ans, qui conduira l’une des listes aux municipales à Laragne-Montéglin. M. Truphème sera lui-même présent sur cette liste, « dans le haut du tableau », assure M. Reynier.

Le maire sortant indique avoir pris sa décision définitive il y a environ deux mois. « J’ai un âge (81 ans) », reconnaît Auguste Truphème. « J’ai la pleine forme, mais quand il y a des jeunes qui veulent s’investir, et qui ont le dynamisme et les compétences, il faut les encourager. »

Auguste Truphème avoue aussi avoir « souffert comme jamais » du manque de soutien d’une partie de sa majorité. « Je suis en rogne, des projets ont parfois été votés grâce à l’opposition. » Pourtant, « nous avons un bilan extraordinaire », estime le maire sortant. « Nous avons fait davantage que ce que nous avions annoncé dans notre profession de foi, nous avons su utiliser des opportunités, nous avons écouté les besoins en lançant le projet du pôle périscolaire. Nous atteignons presque 100 réalisations avec une augmentation minime d’impôts (2% en 2009). »

Non encarté, Jean-Michel Reynier se situe « à gauche », mais « mon parti pour cette élection municipale, c’est plutôt Laragne ». Seuls quatre élus sortants devraient figurer sur sa liste, « qui est ouverte ». Il assure qu’une place est encore réservée à son challenger, officiellement soutenu par le PS et le PRG, Jean-Paul Jouve… Sans se faire d’illusions. Quant au fait d’avoir été le suppléant de Guy Blanc lors des dernières législatives, face à Karine Berger qui semble lui en tenir rigueur, il ne « regrette rien. Personnellement, j’ai beaucoup appris ».

Sans dévoiler ses axes de campagne, Jean-Michel Reynier a annoncé qu’il « s’appuiera sur le bilan » et aussi sur « des idées neuves ». Auguste Truphème en a livré deux : la possibilité de créer la « Maison de la lumière », structure d’astronomie grand public initialement envisagée sur l’aérodrome du Chevalet, sur la zone des Grands Champs, ou encore la réalisation d’une salle polyvalente, projet qui, selon le maire sortant, n’a pas pu aboutir en raison des dissensions au sein de sa majorité.

La liste et le programme de Jean-Michel Reynier devraient être dévoilés d’ici une dizaine de jours.

Matheron campagne tirage au sort

+ Sur le même sujet...