Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Michel Vauzelle

Michel Vauzelle favorable à la suppression des conseils généraux

19 Mai 2014 - 22:22

Dans un entretien accordé à Nice-Matin, le président (PS) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, se déclare favorable à la suppression des conseils généraux. « Ils ont été constitués à une époque où on se déplaçait à cheval », commente M. Vauzelle. « Le département ne s’impose plus. Ce n’est pas parce que les conseillers généraux coûtent cher. Ce qui coûte cher, ce sont toutes ces structures extrêmement lourdes qui font la même chose à divers échelons. Il faut trois niveaux : national, régional et agglomération. »

S’agissant des fusions de régions, Michel Vauzelle dit souhaiter « des régions de bonne dimension » mais laisse entendre qu’il n’est pas demandeur d’un élargissement de Provence-Alpes-Côte d’Azur au Languedoc-Roussillon. « On doit réduire le nombre de régions, je suis d’accord avec le gouvernement, mais je n’ai rien réclamé. On vit bien ensemble dans notre région de cinq millions d’habitants. Elle fédère une communauté de destins, depuis les Hautes-Alpes jusqu’à Nice et aux Bouches-du-Rhône, avec une mentalité de gens du Sud, différente de celle du Sud-Ouest et proche de l’Italie, avec une culture alpine et rhodanienne. » Une « grande région méditerranéenne » peut « être étudiée », mais, précise M. Vauzelle, « je ne suis pas demandeur. On ne va pas faire d’énormes régions qui vont générer de nouveaux problèmes. »

Lire l’interview sur Nice-Matin


+ Sur le même sujet...