Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo Cyril Crespeau  / Les chemins du soleilPhoto Cyril Crespeau / Les chemins du soleil

Gap : le raid VTT des « Chemins du soleil » parti sur les chapeaux de roue

30 Mai 2014 - 9:33

Le 12e raid VTT des « Chemins du soleil » a débuté, ce jeudi soir, par la première étape du raid Elite, disputée de nuit autour de Gap. Un parcours tracé par Rémy Fabrègues aux flancs de Charance. Une entrée en matière pour les costauds, avec 31 kilomètres et 800 mètres de dénivelé positif. Clément Valla associé à Manu Zenders en catégorie mixte, une des équipe phare de ce raid, confiait : « Attaquer par une épreuve en nocturne est toujours un exercice délicat et cela génère forcément un peu d’appréhension. Nous avons hâte d’y être pour évacuer celle-ci. »

Parmi les équipes masculines, dont notamment celle de Thomas Dietsch et de Stefan Sahm (team Bulls) qui font figure de favoris, eu égard à leur palmarès respectif, et celle de Théo Jacquemoud, bien connu des skieurs alpinistes, et d’Adrien Perret, seul Guillaume Demangeon affichait son ambition de disputer la gagne. Normal pour un quintuple vainqueur de l’épreuve, dont la dernière édition disputée avec Sylvain Montagny. Une ambition ponctuée d’un attachement pour cette épreuve : « Certes je suis venu défendre mon titre, mais je suis aussi là parce que je considère que tout vététiste qui se respecte se doit d’avoir fait ce raid ».

Déjà des leaders qui s’affirment

C’est à 21 h 30 que le départ aura été donné au bout de la rue Carnot. Avec un « start loop» neutralisée dans le centre ville. Le peloton des 180 équipes élites étant emmené par les jeunes du PJPC. Mais le répit fut de courte durée. A ce jeu là ce sont Thomas Dietsch et Stefan Sahm qui franchirent la ligne d’arrivée en vainqueur, après avoir traversé, en guise de dessert, les caves de la Providence. Le local de l’étape, Théo Jacquemoud (il est originaire de Lus-la-Croix-Haute) terminait avec son équipier à la quatrième place, à sept minutes de la tête, tandis que l’équipe de Guillaume Demangeon pointait en septième place à près de neuf minutes. Pour challenger avec la paire Thomas Dietsch – Stefan Sahm, il va falloir guerroyer.

Le raid a quitté Gap, ce vendredi matin, pour Aspres-sur-Buëch

Le départ de la deuxième étape a été donné ce vendredi matin à la fois pour les élites (8 h) et les rand. (8 h 30). Direction Aspres-sur-Buëch, avec au programme 74 kilomètres et 2600 mètres de dénivelé. Dont une part au pied des célèbres falaises de Céüze. Au cœur du peloton, Bram et Stijn (équipe n° 19), deux flahutes de Louvain. Nés au cœur du plat pays. Bram aura pris ce jeudi soir le départ de sa huitième édition avec une première sur le parcours Elite : «Le parcours rando c’est bien mais tu ne profite pas à plein. Avec le parcours Elite c’est une étape de plaisir supplémentaire. A condition que nous tenions le rythme », déclarait-il peu avant le départ.

 C’est par un tirage de tombola, sur la pelouse du stade de Fontreyne, au profit des jeunes du club de cyclisme de Gap (PJPC – Pas de Jambes Pas de Chocolat) et de leur projet d’été, que s’est ouvert cette 12ème édition du raid les Chemins du soleil. Tout un symbole pour ce club créé en 2006 et présidé par Remy Fabrègues. Car avec ses 220 licenciés, dont 140 jeunes, il témoigne de la vitalité du sport à Gap et notamment du cyclisme. Une vitalité récompensée en 2013, comme le soulignait Dany Galland, adjoint aux sports de la ville de Gap, présent au briefing d’avant course, par le trophée récompensant la ville la plus sportive de France. Pas étonnant aussi que le raid les Chemins du Soleil ait pris un abonnement dans la capitale des Hautes-Alpes, comme ville départ ou ville d’arrivée. De façon alternative.

Avec Jean-Claude Ragache


+ Sur le même sujet...