Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
L'ultime étape du raid VTT entre Lus-la-Croix-Haute et Die (Photo Cyril Crespeau/Chemins du soleil).L'ultime étape du raid VTT entre Lus-la-Croix-Haute et Die (Photo Cyril Crespeau/Chemins du soleil).

Raid « Les Chemins du soleil » : Dietsch et Sahm ont confirmé leur domination

1 Juin 2014 - 17:44

La paire Thomas Dietsch-Stefan Sahm (team Bulls) a remporté le 12e raid VTT « Les Chemins du soleil », ce dimanche à Die (Drôme), au terme d’une ultime étape de 89 km et 2800 km de dénivelé positif dont le départ a été donné de Lus-la-Croix-Haute. Le duo belge Julien Delaet – Alexis Matthys (team Raes Niner 1), qui avait cédé sa deuxième place la veille à la suite d’une erreur de parcours, est parvenu à retrouver la deuxième marche du podium.

En basculant définitivement dans le Diois, le raid retrouvait la Drôme ce dimanche. Avec un début d’étape par les cols perdus qui entre Grimone et Menée tranchent les crêtes. Même les leaders, Thomas Dietsch souffrant toujours du pouce et du poignet, n’avaient pas décidé de laisser filer. Même avec une heure d’avance sur les seconds, ils entendaient bien contrôler la tête de course pour gérer le moindre incident.

Derrière, en dehors de l’équipe du team Scott mise hors jeu sur forfait de Mathéo Jacquemoud, victime d’une gastro pendant la nuit, le feu d’artifice n’attendit pas pour être allumé. Restaient en effet trois équipes en moins de 13 minutes. Une goutte d’eau dans un océan de sueur et de douleurs musculaires. Et dès la montée du col de Grimone, les Belges de Raes Ninner haussèrent le ton et le rythme, pour récupérer la seconde place abandonnée la veille. Avec cet engagement ils parvenaient à garder en ligne de mire Dietsch et Sahm. Loin devant, Rapillard et Arnaud, le jeune Diois terrassé par la fatigue il y a deux jours, caracolaient seuls. Pour la gloire et de façon anecdotique, car désormais hors course, mais manifestement heureux de pouvoir exprimer leur potentiel.

A Archiane, un peu avant la mi course, si les Belges avaient repris à Demangeon et Gauthier, deux minutes trente sur les quatre minutes trente à combler au départ de Lus, les positions au général restaient inchangées. La lutte allait rester incertaine jusqu’à Montmaur (Km 65). Les Belges passaient alors second virtuels. Mais pour à peine plus d’une minute. « Depuis le début nous étions au taquet pour challenger. L’erreur de la veille et les portages nous ont sans doute entamés. Après Montmaur nous avions toujours en vue nos poursuivants deux épingles plus bas. Nous avons décidé alors de tout donner dans le dernier col. » Un pari gagnant puisqu’à l’arrivée ils devançaient le Team Lafuma et récupéraient la seconde place. A la troisième place on retrouve donc Demangeon et Gauthier. En catégorie mixte c’est le binôme Benoit Peyvel – Fanny Frechinet qui devance le team X Bionic Aventure/ Clément Vallat – Manue Zenders.

Thomas Dietsch, avec ses six titres de champion de France, ses deux titres de champion d’Europe et ses victoires au Roc d’Azur, a posé ses roues dans tous les coins du monde. « J’ai pris beaucoup de plaisir sur un parcours fabuleux. Technique sans trop mais exigeant physiquement. C’est sans doute la plus belle épreuve que j’ai pu faire dans toute ma carrière. »

Guillaume Demangeon, avec ses cinq victoires dans les Chemins du soleil, pense aussi que « cette édition est la plus belle de celles que j’ai disputées à ce jour. Technique, exigeante physiquement, même si l’abandon du cumul étape de jour, étape de nuit dans la même journée, permet une meilleure récupération. Et surtout avec des paysages fabuleux. L’arrivée de ce matin dans les vallées reculées du Diois, puis le final à partir de Chatillon, était un réel plaisir. »

Classement général final

  1. Team Bulls / Dietsch – Sahm 15h34’07
  2. Team Raes Niner 1 / Delaet – Matthys 16h51’31
  3. Team Lafuma 2 / Demangeon – Gauthier 17h01’46
  4. Team K Lamp France / Piguet – Lassale 17h10’33
  5. Team Lafuma / Smets – Philippe 17h52’03


+ Sur le même sujet...