Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Hautes-Alpes : trois enseignants en plus malgré un recul du nombre d’élèves

L’Education nationale prévoit une baisse des effectifs du premier degré de 111 élèves dans les Hautes-Alpes (soit -1%), à la prochaine rentrée scolaire. Le 20 janvier, le recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Ali Saïb, a cependant annoncé l’octroi de trois postes d’enseignants supplémentaires pour le département (et autant pour les Alpes-de-Haute-Provence) sur les 136 postes octroyés par le ministère à l’académie.

Le rectorat souligne que cette répartition prend compte, « au-delà de la simple évolution démographique, les disparités entre départements ». Ainsi, le taux d’encadrement dans les Hautes-Alpes (6,15 postes pour 100 élèves à la rentrée 2013) reste le plus élevé de l’académie (5,18 en moyenne, et 5,19 en moyenne nationale).

Il faudra cependant attendre un peu pour connaître le détail de la future carte scolaire, dont la mise en œuvre a été repoussée après les élections municipales des 23 et 30 mars.

Pour le second degré, le recteur a annoncé la suppression de 5 équivalents temps plein (ETP) dans les collèges haut-alpins, malgré une stabilité des effectifs scolarisés. L’essentiel des moyens supplémentaires sera en effet concentré sur les Bouches-du-Rhône et plus particulièrement sur Marseille. Les syndicats d’enseignants s’inquiètent pour la prochaine rentrée scolaire, et devraient le faire savoir, ce jeudi, lors de la réunion du Comité départemental de l’Education nationale (CDEN) à Gap.


+ Sur le même sujet...